Balade dans les Hautes-Pyrénées

Prestige N° 160, Novembre 2006

  

Lieu favori des sportifs, amateurs d’escalade et de haute randonnée

17APCD

© Prestige / Simon Nadim

Reportage et photos Simon Nadim

Les Pyrénées qui ont tant séduit les romantiques au XIXe siècle vous accueillent avec leur éternelle hospitalité. Pour les découvrir, suivez-nous dans une randonnée exaltante sur cette haute montagne séparant la France de l’Espagne et laissez-vous charmer par le Parc National des Pyrénées, univers des paysages féeriques, botanique à livre ouvert où faune et flore sont rigoureusement préservées.

17BPCD

© Prestige / Simon Nadim

Simon Nadim, devant le lac de Gaube

  

Le lac de Gaube

Un cadre enchanteur, juste divin

Ce petit lac des Pyrénées dominé par le massif de Vigne male, situé à 1.725m d’altitude et alimenté par les glaciers du Vigne male, donne naissance au gave de Cauterets. Accessible par marche à travers pins (1h30 de marche à partir du pont d’Espagne) ou par télésiège (montée 270m), ce lac, dont le lit est entièrement granitique, situé sur l’embouchure du torrent principal et chargé d’alluvions glaciaires, avec ses deux kilomètres de berges, offre un paysage d’une beauté époustouflante qui se renouvelle au rythme des lumières changeantes.

18APCD

© Prestige / Simon Nadim

Gavarnie

Un vrai joyau au cœur des Pyrénées

Avec ses parois abruptes, d’origine glaciaire et sa barre rocheuse, le cirque de Gavarnie est un vrai régal pour les yeux à l’instar de tout le paysage pyrénéen. Classé au patrimoine mondial de l’Unesco, en 1997, il abrite la Grande Cascade (422m), la plus haute d’Europe et constitue une étape importante dans le trajet des randonneurs. Ce site naturel des Hautes-Pyrénées est situé au sud de Gavarnie, un petit village de montagne (1.400m d’altitude) à la frontière avec l’Espagne, dans la haute vallée du gave de Pau. Le gave de Gavarnie y prend sa source, au cœur du Parc National des Pyrénées. Cet éden où cabriolent les fantastiques cascades en gradins, invite à la contemplation et à la méditation!

19APCD

© Prestige / Simon Nadim

Le Parc National Des Pyrénées, Une mosaïque de paysages

Créé en 1967, le Parc National des Pyrénées comprend six vallées principales: Aure, Luz-Gavarnie, Cauterets, Azun, Ossau et Aspe. Cette zone qui abrite de nombreuses espèces menacées par la multiplication des routes, la chasse et la présence de l’homme est un espace exceptionnel, sans barrières et clôtures où les animaux vivent dans une liberté absolue. Avec ses paysages escarpés verdoyants, ses lacs, ses gaves et ses vastes pâturages, cet immense parc est le refuge par excellence des troupeaux. Il regroupe 75 espèces (sur 107) de la faune française de mammifères: hermine, blaireau, ours, desman, sanglier, renard, isard et surtout la marmotte disparue de la chaîne depuis la fin de la période glaciaire et réintroduite avec succès dans toutes les vallées, sans oublier les oiseaux tel le vautour fauve. La flore y est également préservée: pins à crochets, hêtres, sapins, plus de 400 espèces de fleurs colorent cette région au printemps tel un tableau «impressionniste.»

20BPCD La marmotte © Prestige / Simon Nadim 20CPCD La vache qui rit © Prestige / Simon Nadim

La Brèche de Roland

Cette fameuse brèche de 2.807m, nettement taillée dans la roche, est impressionnante. La légende attribue ce paysage à un coup d’épée du comte Roland, neveu de Charlemagne. Dans les détails, Roland et son peuple en fuite, poursuivis par des hordes de barbares, se retranchent au pied de la falaise! Pris au piège, Roland sort Durendal, arme légendaire dont l’acier «ne se brise ni ne s’ébrèche», de son fourreau et d’un seul coup d’épée, il brise la paroi rocheuse. Ainsi, Roland et son peuple ont pu s’enfuir vers l’Espagne!

21APCD

© Prestige / Simon Nadim

La légende de Roland raconte que par son épée, ce célèbre chevalier a d’un seul coup brisé la paroi rocheuse.

 
  
21BPCD Les refuges dans les Pyrénées font partie du paysage. Ces petites constructions en haute montagne accueillent les «Pyrénéistes» en quête de passer la nuit ou bien s’abriter en cas de mauvais temps. Notre photo représente le Refuge des Espuguettes, dominé par la Brèche de Roland. © Prestige / Simon Nadim 24APCD En route vers le glacier du Vignemale. Un fantastique parcours de haute montagne particulièrement varié: sentiers, névés, glaciers, corniches, grottes et crevasses. © Prestige / Simon Nadim
 
 

Prudence s’il vous plaît!

Attention, dans la montagne le temps peut changer très vite. Les orages y sont violents, le dénivelé même modeste peut surprendre ceux qui ne sont pas habitués à l’effort. Il faut savoir qu’il faut une bonne heure pour monter de 300m. Et vu l’abondance des falaises et des pentes dangereuses, le randonneur doit à l’avance étudier son itinéraire, consulter une carte, se renseigner auprès des personnes compétentes, bien faire son sac, être en bonne forme…