D’où provient l’eau qui alimente la Grotte de Jeita?

Prestige N° 256, Novembre 2014

  

Simon Nadim explore de nouvelles galeries souterraines

Le projet de la Lebanese Cave Diving Project a débuté en 2013 avec la découverte à Nabay de la grotte subaquatique de 1000m arrivant à une profondeur de 43m. Le but de la Lebanese Cave Diving Project est d’explorer et d’établir les cartes des grottes souterraines, ainsi que de former et d’entraîner de futurs plongeurs spéléo. Le projet Jeita66 a suivi avec la découverte et l’exploration de nouvelles galeries souterraines de la Grotte de Jeita. Il existe au Liban plus de 600 grottes sèches avec de riches perspectives de découvertes. C’est une nouvelle ère d’exploration qui débute avec documentations et vidéos à l’appui. Ce projet est une coopération entre Pure Tech (Simon Nadim) et Spéléo Club du Liban. Simon Nadim, entraîneur professionnel de plongée sous-marine en grotte et plongée profonde, détenteur de diplômes internationaux dans ce domaine, nous emmène dans les nouvelles profondeurs inexplorées de la Grotte de Jeita.

Simon Nadim Simon Nadim prépare minutieusement sa plongée. © Photos: Johnny Tawk et Charbel Aoun3.TEH_3102

© Photos: Johnny Tawk et Charbel Aoun

 Simon Nadim et l’équipe de la Lebanese Cave Diving Project.                                                           
     
 

De 1954 à 2014

Les explorations de la Grotte de Jeita

«Ce lieu où je plonge à présent fut découvert en 1954 par Spéléo Club du Liban, expédition dirigée par Sami Karkabi. C’est un lac qui représente la source principale de l’eau courante de la rivière souterraine de Jeita et qui se trouve à 6.400m en amont de l’entrée touristique de la grotte. Les précédents explorateurs avaient effectué un travail impressionnant, avec l’équipement disponible, chacun à son époque.» Au cours de la première plongée effectuée en 1966 à l’intérieur de ce siphon, trois plongeurs dont Sami Karkabi et deux plongeurs français ont exploré 120m de tunnel sous l’eau arrivant à 24m de profondeur. Ils ont dû transporter leurs matériels pendant deux jours dans les labyrinthes de la grotte pour arriver au lac. Une équipe de seize personnes devait transporter l’équipement à partir de l’entrée. En 1971 et après trois ans de recherches, un tunnel de 500m a été creusé à partir de la montagne conduisant directement au lac pour permettre d’acheminer le matériel pour l’aménagement d’un barrage en vue de régulariser le débit de l’eau.» En 1975, le plongeur Michel Majdalani s’est introduit à une distance de 150m dans le tunnel submergé arrivant à une profondeur de 40m. En 1993, une mission de Spéléo Club du Liban sous l’égide du plongeur suisse Jean-Jacques Bolanz a effectué quatre plongées dans le tunnel et pu parcourir 240m de distance arrivant à 64m de profondeur. Puis aucune tentative sérieuse n’a été entreprise.

22 A partir de ce lac commence la plongée de Simon Nadim à l’intérieur de la Grotte de Jeita sur 470 m dont 370 m explorés pour la première fois. © Photos : Johnny Tawk et Charbel Aoun

drone view entrance 3

© Photos : Johnny Tawk et Charbel Aoun

L’entrée du tunnel qui mène au lac                                                                          
                                                                                                                                                 
                                                                                                                                                                   
 

En janvier 2014 Simon Nadim entreprend de nouvelles recherches et effectue plusieurs plongées qui lui permettent de découvrir de nouvelles galeries et d’élaborer une carte détaillée de la grotte. «Pour cela j’ai dû passer plus de quarante heures sous l’eau. J’ai réussi à dépasser les 240m qu’avait atteints Jean-Jacques Bolanz pour arriver à 470m à l’intérieur de la grotte et 66m de profondeur sous l’eau. A la fin du parcours exploré j’ai découvert un immense labyrinthe rempli d’éboulements de rocs. Avec l’infrastructure disponible actuellement, il est impossible de continuer plus loin car il est dangereux de dépasser les 300 minutes de plongée sans avoir une chambre à décompression sous-marine. Une profondeur de 9m fut atteinte au fond de la grotte. Les données que j’ai recueillies seront répertoriées et un film documentaire suivra.»

dsxccer]ls
 © Lebanese Cave Diving Project / Photos: Simon Nadim
Il existe des galeries à l’intérieur de la Grotte de Jeita, ainsi qu’une immense chambre de quarante mètres de haut. Et la largeur de ces galeries peut osciller entre 1/2 et 20 mètres.
 
 

De janvier 2014 à octobre 2014 il a fallu à Simon Nadim 40 heures de plongée pour explorer une distance de 470 met 66 m de profondeur de la Grotte de Jeita.

Lebanese Cave Diving Project

Ce vaste projet d’exploration des grottes du Liban est une coopération entre Pure Tech (Simon Nadim) et Spéléo Club du Liban. Pure Tech est responsable de la plongée sous-marine, de l’exploration, de l’inspection et de la fourniture du matériel de plongée, alors que la tâche de Spéléo Club du Liban se résume aux données logistiques sur terre, à l’appui et à la fourniture d’informations géologiques. Le projet d’exploration Jeita66 qui a débuté en janvier 2014 comprend deux phases.

La phase 1 vient de se terminer avec l’élaboration d’une carte pour une distance de 550m de la grotte souterraine englobant les 310m récemment explorés à une profondeur de 66m. C’est un projet qui a demandé des plongées de 180 minutes à 320 minutes à une température de 14°C avec des paliers de décompression de longue durée.

La phase 2 commencera à partir du moment où sera achevée la construction d’une chambre à décompression et la rénovation du rail dans le tunnel qui mène au point de départ de la plongée.

Simon Nadim explique: «Il existe plusieurs sources qui alimentent la Grotte de Jeita. La plus importante pourrait provenir du lac Janna qui prend sa source à Nahr Ibrahim mais ce sont des suppositions qui restent à prouver avec la poursuite de l’exploration. Des scientifiques avaient émis cette hypothèse d’après des études géologiques.»

wrgrgeg

© Lebanese Cave Diving Project / Photos: Simon Nadim

370 mètres ont été découverts et explorés pour la première fois.

L’aspect de l’intérieur de la grotte est irrégulier. Il commence par une pente de 18m sous l’eau, remonte 12m pour redescendre à plus de 64m et remonter 40m avant de redescendre jusqu’à 66m puis remonter 9m sur une distance de 470m sous terre. Ces reliefs sont un véritable danger pour un plongeur non familiarisé avec ce genre de plongée et sans appareils adéquats et surtout sans entraînement et diplômes appropriés. Ceci nécessite des années d’expérience et d’entraînement. Pour pouvoir continuer l’exploration de la Grotte de Jeita, il est primordial de construire une chambre «sèche» sous l’eau qui permettrait au plongeur de décompresser et de rester dans un environnement sec et chaud où il peut manger et boire. En plus, il est nécessaire de restaurer le chemin de fer qui relie le sommet de la montagne au lac afin de faciliter l’acheminement du matériel de plongée. Il est important aussi de poursuivre l’exploration de la grotte pour comprendre l’origine de l’eau qui l’alimente en vue de la protéger. Par ailleurs il ne faudrait pas négliger la possibilité de découvrir une autre grotte aussi spectaculaire que celle de Jeita.