Diet center: Leader de la restauration saine

Untitled-1

Mme Sawsan Wazzan Jabri co-propriétaire et directrice générale du Diet Center. © Diet Center

1) Diet Center existe depuis approximativement 25 ans, est-ce que vous considérez avoir instauré une mode dans le domaine de la nutrition?

Sans aucun doute. Depuis 25 ans, le concept d’une restauration saine n’existait pas au Liban ni dans aucun pays arabe. Quand j’ai voyagé aux Etats-Unis durant la guerre en 1988, j’ai vu des centres de diète comme Weight Watchers et Jenny Craig. Mon mari et moi avions la même idée de commencer le même concept au Liban. Quand nous sommes revenus, nous avons poursuivi ce projet et 25 ans après, nous sommes fièrement leaders dans le business de la restauration saine. Quand nous avons ouvert et construit lentement une bonne réputation, d’autres diététiciens ont suivi et ouvert leurs centres de restauration saine, mais nous sommes le meilleurs au Liban et dans la région et je suis fière de dire, nous sommes une franchise qui vaut  1 million de dollars.

2) Pensez-vous que le fait de sensibiliser les gens sur la bonne nutrition, depuis quelque temps dans notre pays et au Moyen-Orient a poussé les gens à manger sainement?

Bien sûr, les gens de nos jours sont plus éveillés sur la relation entre la nutrition et son impact direct sur une meilleure santé, spécialement dans la prévention de maladies chroniques comme la maladie cardiaque et le diabète. Nous, au Diet center, croyons qu’une éducation à la bonne nutrition et la sensibilisation sont vitales pour aider les gens à instaurer de meilleures habitudes nutritionnelles et nous conduisons (et collaborons sur) des campagnes d’éveil, conférences et activités pour aider à répandre ce message important. L’un des nombreux projets dont je suis fière est notre collaboration avec l’Union Européenne pour aider à sensibiliser sur la diète méditerranéenne en 2013. Nous avons mené plusieurs activités pour enfants et des conférences adressées à des libanais qui jouent un rôle de formateurs au Liban. Nous avons visité plus de 22 municipalités et 33 écoles et nous étions le seul centre à participer à ce projet qui s’est étendu à tout le Liban durant 6 mois.

3) Comment gérez-vous la compétition?

C’est important de rester à jour pour pouvoir être en avant. Nous sommes satisfaits de notre situation mais nous ne nous arrêtons pas à ce stade. Nous regardons toujours les dernières recherches et trouvailles en nutrition. Nous renouvelons notre menu pour inclure des produits délicieux. Nous créons toujours des programmes nouveaux comme notre programme detox qui aident à perdre du poids et à nettoyer le corps et réduire le cholestérol grâce à ses caractéristiques végétariennes. Aussi, nous faisons plus que la restauration. Nous sommes un centre qui travaille activement sur la recherche et l’éveil en matière de nutrition. Par exemple nous conduisons actuellement une étude sur notre programme detox pour voir son impact sur l’humeur qui suit la perte de poids et les bénéfices sur la santé avec la Lebanese American University. Nous menons des campagnes de sensibilisation et des activités comme donner des conférences sur la nourriture saine aux élèves de l’International College (IC) et des activités interactives aux enfants en préscolaire. Nous croyons qu’une bonne nutrition n’est pas dans ce que nous mangeons uniquement mais c’est une manière de vivre. Ceci nous a permis de rester à jour et de devancer nos compétiteurs.

4) En ce qui concerne votre chiffre d’affaires, est-ce que le Liban est le pays qui réalise le meilleur chiffre d’affaires ou les franchises dans le monde arabe font de meilleurs chiffres?

Il y a plusieurs facteurs qui rendent le fait de faire durer son business au Liban plus difficile comparé aux franchises arabes. A commencer par le coût élevé de la nourriture, et nous au Diet center ne lésinons pas sur la qualité dans le but de réduire les coûts. Aussi la situation politique instable ou les explosions peuvent avoir des répercussions néfastes sur le travail. Malgré tous ces facteurs nous arrivons à nous en sortir et nous débrouiller dans les situations les plus difficiles.

5) Où puisez-vous votre inspiration pour créer de nouvelles recettes?

Pour moi le ciel est la limite. Peu importe combien mes recettes sont géniales, j’aime toujours  trouver ou créer des nouvelles et expérimenter avec des goûts et des saveurs différents. Si seulement vous pouviez voir la librairie de livres de cuisine que je possède! Je consulte aussi le chef et les contrôleurs de qualité pour trouver les recettes les plus saines et les plus savoureuses. J’ai aussi un département de recherche et un diététicien qui sont responsables du développement du menu et des recettes car un menu sain et délicieux est un élément indispensable au succès de mon affaire.