Pour ou Contre le mariage

Prestige Nº 273, Avril 2016

Reportage par Rita Saadé

Prestige consacre le mois d’avril au mariage. Dans ce cadre, nous avons questionné des stars libanaises, certains sont mariés, d’autres célibataires, pour savoir ce qu’ils en pensent, ce que représente la décision de se marier à leurs yeux et s’ils réfléchissent beaucoup au genre de cérémonie qu’ils voudraient organiser.

Badih Abou Chacra

© Archives Badih Abou Chacra

Badih Abou Chacra

«Le hasard en a fait ainsi»

Acteur confirmé, Badih Abou Chacra s’est fait connaître à travers plusieurs feuilletons télévisés et au cinéma. Partenaire d’Aline Lahoud sur les planches dans la pièce de «Bint el Jabal», Badih Abou Chacra cumule les rôles et partage sa vie entre le Liban et le Canada où est installée sa famille.

Qu’est-ce qui vous a décidé à vous marier? Je n’ai pas décidé de me marier, c’est juste arrivé comme ça.

Votre vie a-t-elle beaucoup changé suite au mariage? Sur le plan personnel, ma vie n’a pas changé. Mais en pratique, les responsabilités accaparent un peu plus mon temps. Ou peut-être pas «un peu».

Quel souvenir gardez-vous de votre cérémonie de mariage? Il y avait foule… En plus, je n’aime pas toutes les formalités liées au mariage.

Si c’est à refaire, le referiez-vous? Je ne referai pas de cérémonie, et je ne sais pas si je voudrais refaire le mariage. Si cela arrive, c’est que le sort en a décidé ainsi.

 

Aline Lahoud

© Archives Aline Lahoud

Aline Lahoud

«Je n’ai pas encore rencontré l’âme sœur»

Telle mère, telle fille. Elle a brillé au théâtre à travers son interprétation de «Bint el Jabal», un rôle joué auparavant par sa mère et qu’elle reprend avec brio, remis au goût du jour.

Vous êtes célibataire par choix ou parce que vous n’avez pas encore rencontré l’âme sœur? Je suis célibataire un peu pour les deux raisons…Par choix et parce que je ne suis pas encore tombée sur la bonne personne avec qui je m’imagine passer le reste de ma vie.

Quels sont les avantages de la vie de célibataire et les avantages de la vie de marié? Les avantages de la vie de célibataire, c’est surtout l’indépendance. Par contre ceux de la vie de marié seraient la stabilité et la sécurité.

Si vous décidez de vous marier, opteriez-vous pour un mariage civil ou religieux ou les deux à la fois? Pour ce qui est du mariage, je pourrai opter pour les deux mais je pense que le religieux est nécessaire…

 

«Aimez-vous l’un l’autre,

mais ne faites pas de l’amour une entrave; Qu’il soit plutôt une mer mouvante

entre les rivages de vos âmes»

Gibran Khalil Gibran

 

jacques Maroun

© Charbel Saade/ The Actors Workshop Beirut

 

Jacques Maroun

Il résiste aux attraits de Vénus

Réalisateur, producteur et metteur en scène. Jacques Maroun a plus d’une corde à son arc. Sa cinquième production «Vénus» s’est jouée à guichets fermés au théâtre Monnot.

Vous êtes célibataire par choix ou parce que vous n’avez pas encore rencontré l’âme sœur? Je suis célibataire par choix.

Quels sont les avantages de la vie de célibataire et les avantages de la vie de marié? Je ne connais pas réellement les avantages de la vie de marié. En tant que célibataire je peux me dédier à fond à ma vocation artistique. Je peux également lécher le couteau et le remettre dans le pot de confiture.

Si vous décidez de vous marier, opteriez-vous pour un mariage civil ou religieux ou les deux à la fois? Un mariage civil, probablement. Mais on verra d’ici là.

 

Nada Abou Farhat

© Archives Nada Abou Farhat

Nada Abou Farhat

«Si c’était à refaire, je le referai»

Elle s’est illustrée à travers plusieurs pièces de théâtre, et récemment dans la pièce «Asrar el sitt Badi3a». Nada Abou Farhat considère son métier comme une passion. Récemment mariée, elle n’a pas voulu cacher sa nouvelle vie.

Qu’est-ce qui vous a décidée à vous marier? L’envie de fonder une famille avec l’homme que j’aime et avec qui j’ai envie de vieillir.

Votre vie a-t-elle beaucoup changé suite au mariage? Toujours la même.

Quel souvenir gardez-vous de votre cérémonie de mariage? Les éclats de rire pendant la cérémonie et la propreté des rues de Larnaca.

Si c’est à refaire, le referiez-vous? Avec un amour comme celui là? Absolument