Double célébration le 6 mai à Damour

360

 

Au premier rang de l’assistance les députés Elie Aoun et Mohamed Hajjar, et des représentants des présidents Amine Gemayel, du général Michel Aoun, du député Walid Joumblatt et du commandant en chef de l’armée, ainsi que de l’Ordre de la Presse, du Syndicat des rédacteurs et des familles des martyrs de la presse de Damour, des dignitaires et des présidents de municipalités de la région.

 

La ville côtière de Damour ne déroge pas à la règle, elle commémore, le 6 mai de chaque année, le souvenir des martyrs de la presse qui ont sacrifié leur vie pour que vive le mot libre. Cependant cette année la rencontre a revêtu un double sens. Une autre occasion s’imposait ce jour-là, l’inauguration du nouvel édifice de la municipalité de Damour, reconstruite avec l’aide du peuple américain par le biais de l’armée libanaise en présence d’un grand nombre d’officiels au rang desquels les représentants des présidents Amine Gemayel et Michel Aoun, du député Walid Joumblatt et du commandant en chef de l’armée, ainsi que des dignitaires de la ville et ses alentours. Plusieurs discours ont été prononcés pour la circonstance.

 

 

 

190

Esber Ghorayeb, Soumaya Akl, Philippe et Aziz Hitti, Me Jihad Akl, Marcelle Nadim, Me Charles Ghafari, Wadad Ghorayeb, Chaker Abou Abdallah et Elie Cordahi.

280

Des couronnes de fleurs déposées par l’Ordre de la Presse, la municipalité de Damour, la famille Hitti, la famille Akl et Prestige, devant le monument édifié à la mémoire des martyrs de la Presse de Damour.

 

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

710

Au nom du commandant en chef de l’Armée libanaise, le général Youssef Charaf inaugurant le nouvel édifice de la municipalité de Damour, à ses côtés Me Charles Ghafari et le ministre Me Nagi Boustany.

490

Me Charles Ghafari président de la municipalité de Damour.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

510

L’hymne national et des musiques patriotiques furent interprétés par une troupe de l’Armée libanaise devant la nouvelle municipalité.

730 copy

Coupant le gâteau, Pr. Amine Kazzi, général Youssef Charaf, Chaker Abou Abdallah, Me Charles Ghafari, le député Elie Aoun, le ministre Nagi Boustany, Philippe Hitti.