La Sicile

Prestige N° 275, Juin 2016

A la découverte de la plus grande île de la Méditerranée

Reportage et photos: Youmna Assouad

 

A la croisée des chemins entre l’Afrique et l’Europe, la Sicile, riche d’histoire et de culture, est d’une beauté à couper le souffle. Célèbre pour ses volcans, la plus grande île de la Méditerranée est imposante, sauvage mais aussi d’un charme fou. Nommée l’île du Soleil, la terre des Cyclopes, Trinacrie, puis Sicile, sa position stratégique au centre de la Méditerranée explique sa richesse culturelle. D’après l’historien Bochart, l’origine du mot Sicile pourrait venir de «Sichul», mot phénicien qui signifiait «Perfection». Ile d’origine du mythique «Parrain», elle est souvent associée à la mafia, qui, bien que toujours existante, ne constitue pas un danger pour les touristes. L’ambiance sur l’île s’apparente d’ailleurs à celle de «Cinema Paradiso», dont l’action s’y déroule, plutôt qu’à celle des règlements de comptes de «Il Padrino». Une ambiance poétique, ludique, qui fait d’elle une des destinations de vacances préférées des Italiens eux-mêmes ainsi que des touristes du monde entier.

 

 

Taormine-vue-Etna

Taormine surplombant la mer face à l’Etna. © Archives Youmna Assouad

 

Taormine

Idéalement située aux pieds de l’Etna et majestueusement dressée sur le flanc d’une falaise surplombant la mer, Taormine offre à ses visiteurs un panorama sensationnel. Nous commençons notre journée par une promenade dans le Parc Duca di Cesaro, un des plus beaux parcs de Sicile. Les jardins, créés vers la fin du XIXe siècle par Lady Florence Trevelyan, invitée à quitter l’Angleterre après sa romance avec Edward VII, ne manquent pas de nous apprivoiser. Les sentiers ombragés, les pavillons d’inspiration victorienne fantaisistes, les arbres et fleurs exotiques, la vue sur la mer… font s’arrêter le temps… et nous avons du mal à quitter les lieux. Après le parc, nous entamons la descente vers la mer, à travers ruelles et escaliers sinueux, bordés de plantes sauvages et de cactus. En cours de route, chaque angle offre une vue époustouflante sur la côte et l’Isola Bella. Arrivés sur l’Isola Bella, nous prenons un bateau qui nous emmène à la découverte de la côte et des grottes marines environnantes. Le fait que la ville soit construite sur les hauteurs a permis au littoral de conserver sa beauté sauvage. De retour sur l’Ile, nous prenons le téléférique qui nous fait remonter jusqu’à la ville, où nous parcourons le Corso Umberto I, l’artère principale de Taormine. Elle est bordée de ruelles médiévales où il fait bon se perdre, tellement chaque rue, chaque balcon fleuri, chaque édifice… est empreint de poésie. Le soir, nous allons assister à un concert lyrique au Théâtre Grec, le symbole de la ville. Sa position unique en fait un des théâtres grecs les plus célèbres. Assis sur les gradins, nous sommes tellement émerveillés par cette vue sur la mer et l’Etna que je décide d’y revenir le lendemain matin pour admirer de jour ce spectacle saisissant.

 

 

theatre-grec-taormine

Le théâtre Grec, symbole de Taormine. © Archives Youmna Assouad

 

taormine2

L’église et la grande place. © Archives Youmna Assouad

 

Etna

Taormine jouit d’une vue imprenable sur l’Etna, mais rien de tel que d’explorer les paysages lunaires qu’offrent les cratères de ce volcan qui culmine à 3.330 mètres d’altitude. L’Etna est le volcan le plus grand et le plus actif d’Europe et le 2e volcan le plus actif au monde après le Kiloea à Hawaï. Vénéré et redouté à la fois, les Siciliens l’appellent Mongibello, de l’arabe Gebel, le Mont des Monts. Reconnu par l’Unesco en 2013 comme patrimoine naturel de l’Humanité, l’Etna est un volcan qui ne se laisse pas facilement dompter. Arrivés au Refugio Sapienza, nous prenons le téléférique puis un véhicule tout-terrain qui nous porte à 2.900 mètres d’altitude. Nous poursuivons notre ascension à pied, dans le sillage de notre guide qui nous emmène à la découverte de cratères formés par les éruptions de 2002. Les plus courageux peuvent même réaliser toute l’ascension à pied, mais il faut être prêt à faire de l’escalade! Sur les sommets, le sol basaltique gris foncé, la fumée qui continue à s’échapper des cratères et la vue imprenable offrent un paysage sorti d’une autre planète.

 

 

Etna-3

Du haut de ses 3.330 mètres, l’Etna est le plus grand et le plus actif volcan d’Europe. © Archives Youmna Assouad

 

Agrigente

Loin des sentiers battus, nous nous dirigeons ensuite vers Agrigente, dans le Sud de la Sicile, où nous sommes invités au mariage d’amis siciliens. Bien qu’étant une région très riche historiquement, elle ne fait pas toujours partie des itinéraires touristiques et jouit donc d’une beauté presque intacte. Fondée par les Grecs au 6e siècle avant J.-C., Agrigente se caractérise par la Vallée des Temples, un magnifique site archéologique inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1998. Nous visitons cette Vallée hors du temps et ses temples doriques majestueux construits en l’honneur de Zeus Olympien, Concorde, Hercule et Héra. Les oliviers et amandiers qui bordent les allées, ainsi que les couleurs chaudes du coucher du soleil complètent la magie du lieu. Nos amis Fabio et Chiara ont choisi l’église San Nicola, dans la Vallée des Temples, pour célébrer leur mariage. La cérémonie est suivie d’une réception au Parco Chiaramontano, un magnifique château entouré de jardins. Le lendemain, nous visitons la Scala dei Turchi, un monument rocheux surplombant la Méditerranée, dont le relief déroule sous nos yeux d’immenses marches blanches sculptées à intervalles réguliers par l’érosion naturelle. Cette plage exceptionnelle est souvent citée parmi les plus belles plages du monde.

 

 

Agrigente-Scala-dei-turchi

La Scala dei Turchi à Agrigente, monument naturel dont les marches ont été sculptées par l’érosion. © Archives Youmna Assouad

 

Catane

Après un passage éclair par la Villa del Casale, somptueuse demeure romaine qui a longtemps été ensevelie sous terre, nous concluons notre parcours à Catane, la 2e plus grande ville de Sicile après Palerme. La ville a connu un passé glorieux qui se reflète dans ses monuments de style baroque. Cependant, elle semble endormie sur ses lauriers, les monuments ne sont pas restaurés, les habitants ont pour la plupart quitté la ville… Mais le charme et l’authenticité demeurent. Nous allons à la découverte du Palazzo Biscari, de la Piazza del Duomo, de l’Amphithéâtre romain… Nous quittons finalement Catane après avoir goûté aux incontournables Cannollis, délicieuses et inimitables douceurs siciliennes.

 

 

Villa-del-Casale-2

Villa del Casale, somptueuse demeure romaine qui a été longtemps ensevelie sous terre. © Archives Youmna Assouad

 

 

catane

Piazza del Duomo à Catane, 2e plus grande ville de Sicile après Palerme. © Archives Youmna Assouad

 

Bonnes adresses:

 

  • A Taormine: Hôtel Monte Tauro, un hôtel qui combine vue imprenable sur la mer et proximité du Centre-Ville.
  • A Realmonte, Agrigente: Scala dei Turchi Resort, un très bel hôtel qui permet d’aller à pied à la Scala dei Turchi.
  • A Agrigente: Trattoria Caico, pour partager de délicieux fruits de mer, loin des touristes.
  • A Catane: Pasticceria Savia, pour goûter aux meilleures cannollis de Sicile.