Notre histoire d’amour avec les Chaussures

Prestige N° 280, Nov. 2016

 

Mode par Raschad Arabi

www.facebook.com/raschad.arabi

 

Cet automne-hiver sera riche et varié. Nos pieds seront particulièrement mis en valeur. Nous sommes tous «shoes addict» et nous l’assumons! Accessoires mode incontournables, les chaussures, on les aime! Eté comme hiver, on craque, on les collectionne et on les exhibe. Bottes, bottines, derbies, babies, boots, mocassins et baskets, cette saison 2016-2017 nous gâte car nous aurons l’embarras du choix. Si on veut être fashion cet hiver, il faut opter pour le punk et le pointu. Cette saison, le velours sort des boudoirs, le cuir verni s’émancipe, les ballerines adoptent une dégaine second degré, les derbies s’épaississent et les cuissardes se la jouent chaussettes hautes… Petit tour d’horizon des principaux courants des tendances de chaussures de l’automne-hiver 2016-2017.

 

 

untitled-1

© Valentino

 

 

Les matières

Pour tous les goûts!

  • Le cuir bien évidemment reste inévitable. Il est l’une des matières phares de cette saison.
  • Le daim s’offre une place de choix aussi bien sur les vêtements que sur les chaussures.
  • Le vinyle, petit clin d’œil aux années 70, sera présent dans notre garde-robe.

 

Velours

Appelé à l’origine «duvet de cygne», le velours tant prisé par les Italiens du XIVe siècle revient en 2017 inspirer la gent créative. Et si c’est d’ordinaire au sein des collections couture que le velours se sent le plus à l’aise, c’est cette saison en mode prêt-à-porter et plus particulièrement au rayon souliers que cette étoffe douce à souhait demande à être consommée. Et qu’importe si le velours n’est pas imperméable, sa beauté l’emporte ici sur le pragmatisme.

 

 

untitled-2

 

 

 

Les modèles

Un choix très vaste pour se faire plaisir et pour associer à toutes nos tenues.

  • Les cuissardes seront en vedette cet automne-hiver. Elles se voudront glamour et sexy et se déclineront en cuir, en vinyle ou en daim.
  • Les boots seront un must have de cette saison. Les fashionistas averties adopteront principalement la tonalité punk-rock très tendance. Pour être fashion, les Chelsea boots reviennent en force. Elles nous charmeront dans toutes les matières, toutes les couleurs ou tous les imprimés.
  • On gardera les bottes hautes intemporelles, mais la tendance sera cependant à la botte mi-mollet qui sera un intermédiaire entre les boots et les bottes hautes.
  • Les bottines à (hauts) talons ou basses seront aussi présentes et se déclineront dans plusieurs matières unies ou imprimées. Elles pourront également se parer de paillettes ou de fourrure pour le fun. On trouvera des modèles singuliers à plateforme. Les derbies plates en parfaite osmose avec le style masculin/féminin. A porter sans modération. Là aussi vous trouverez un choix immense de modèles. On n’oubliera pas les derbies «platforms» très surprenantes.

Les chaussures frangées, comme cet été, apporteront leur touche fantaisie.

  • Les claquettes et les sabots jouent les prolongations et s’ornent de fourrure ou de tricot.
  • Les babies IT-Shoes de cette saison. On les adorera plates ou à talons, sages ou excentriques.
  • Les mocassins façon rétro. Ils viennent en couleurs, en daim, en cuir, avec brides, pampilles ou boucles.

On gardera les grands classiques comme les baskets, les bottes de pluie en caoutchouc pour l’automne, les bottes cavalières pour l’hiver, sans oublier les intemporels que sont les escarpins.

 

 

 

untitled-122

© Balmain

 

 

Cuir verni

A la fois audacieux et classique, le cuir verni investit cette saison chaque strate de l’univers de la chaussure. Aucune famille de souliers n’échappe en effet à cette laque miroitante offrant à l’allure un twist sixties. De quoi donner naissance à des modèles aux looks hybrides des plus jouissifs… C’est ainsi qu’on fusionne mocassin de trappeur, détail Gucci et laque réglisse, tandis que chez Prada le cuir verni se mixe à d’autres plus mats, offrant de subtils contrastes de textures et de styles. On note par ailleurs que les bottines sixties légèrement revisitées aperçues chez Miu Miu ne manquent quant à elles pas de désirabilité, tant elles paraissent faciles à porter. Les souliers en cuir verni carbone seront idéaux pour participer à un total look noir jouant sur les textures. Plus ils se feront sophistiqués, plus il sera amusant de les porter avec des pièces sportswear. Les bottines à talons en cuir verni réglisse seront parfaites pour annihiler la dimension de certaines robes ou jupes midi.

 

 

christopher-cane-chaussures-pointues-ornees-de-plumes-automne-hiver-2016-17

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Christophe Cane

 

 

Ballerines revisitées

La tendance pradienne consistant à revisiter le concept des ballerines à rubans continue cette saison de faire des émules. Oubliés ainsi les sages modèles: l’humeur du moment est à la touche grunge, au parti pris conceptuel et à la touche urbaine rock. C’est ainsi que Miu Miu offrit une déclinaison automnale à son best-seller de l’été 2016 à coups de brocart doré et de sangles. De son côté, Isabel Marant imagine ce qui pourrait bien être -de par son caractère à la fois pointu et facile à vivre- l’une des paires de souliers les plus plébiscitées cette rentrée par les fashionistas. Plus le modèle de ballerines se voudra girly, plus on essaiera de lui associer des looks masculins, stricts ou encore sportswear. Attention, la semelle ultra plate de ce genre de ballerines peut très facilement tasser la silhouette.

 

 

 

64-escarpin-femme-mondaine-90-en-soie-imprimee-equateur-tatoo-noir-cambrure-9cm-705-usd-1-063-000-lbp

Hermès. Escarpin femme «Mondaine 90» en soie imprimée «Equateur Tatoo» noir, cambrure 9cm. Prix: 1.063.000LL

29-carre-h-100-grrrrr-70-cachemire-30-soie-marron_cassis_marine-767-usd-1-156-000-lbp

Hermès. Carré H 100 «Grrrr!» 70% cachemire 30% soie, marron, cassis, marine. Prix: 1.156.000LL

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Souliers masculins massifs

A en croire les actuels diktats fashion, rien ne serait plus chic que de mixer les contraires, d’assembler les opposés, de déjouer la notion de «bon goût». Hors de question dès lors de marier les robes fleuries, jupes vaporeuses et autres longues toilettes néo-romantiques du moment à de fins escarpins, l’idée étant plutôt de détourner la dégaine féminine de celles-ci en leur associant de massifs souliers. Allant du richelieu à épaisse semelle en caoutchouc (Etro) au style masculin/féminin (Robert de Clergerie) en passant par le mocassin british (Rag & Bone), ces derniers ne demandent qu’à se voir associés à des atours contredisant leur potentielle lourdeur. Porter ce genre de souliers avec des socquettes dévoilant la malléole permettra d’accentuer joliment le contraste chaussures massives/attaches fines.

 

 

untitled-13

1-Hermès. Bottines homme «Norway» en veau couleur naturel. Prix: 1.845.000LL

2-Hermès. Chaussure homme sport «Net» en chèvre velours, gros-grain couleur gris ardoise, naturel, gris. Prix: 1. 435.000LL.

 

 

A noter également

Les ballerines se parent de talons épais.

Les bottines se la jouent monochromes, du talon jusqu’à la pointe.

Les cuissardes se font plus moulantes que jamais.

Les perles descendent du cou des élégantes pour venir frayer avec leurs chicissimes souliers.

Mocassins et bottines affectionnent les bouts pointus.

Réalisés en tweed bouclé, les escarpins ne manquent pas de fantaisie délicieusement couture.

 

 

derbi-et-le-look-masculin-chaussures-automne-hiver-2016-17

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Derby