Varsovie Entre Tradition et Modernité

Prestige Nº 281-282, Déc. 2016-Jan. 2017

 

Capitale de la Pologne située sur la Vistule, Varsovie est la plus grande ville du pays regroupant des industries et des établissements d’enseignement supérieur. A la fois centre artistique et culturel, place financière et pôle économique majeur en Europe centrale, le mélange des styles architecturaux font sa particularité. Tournée varsovienne agrémentée des clichés uniques du Professeur Bassam Lahoud saisis pour Prestige.

 

 

Le Palais Wilanow, fusion d’art européen avec la tradition des bâtiments polonais. © Prestige/Photos: Pr Bassam Lahoud

 

 

Varsovie, la Ville-Phénix

Surnommée ainsi, car elle a réussi à renaître de ses cendres. Son histoire est mouvementée. Le mélange des styles architecturaux qui font sa particularité, reflète d’ailleurs cette histoire. 84% de ses bâtiments ont été détruits durant la Seconde Guerre mondiale. Aujourd’hui, elle regroupe les seize plus hauts édifices de Pologne, constituant l’un des plus remarquables paysages urbains de l’architecture moderne et contemporaine. Mais la capitale polonaise regorge aussi de palais et d’espaces verts, tels le Palais de Wilanow, le Château royal, les ruelles pavées gothiques et les palais baroques de la Vieille Ville détruits et parfaitement reconstruits. En arpentant la Voie royale, tous les trésors de Varsovie restent à découvrir.

 

 

Le Palais Mniszech, siège de l’ambassade de Belgique. De style baroque, il tient son nom de son propriétaire Josef Wandalin Mniszech, Grand Maréchal de la Couronne, qui l’acheta en 1714. © Prestige/Photos: Pr Bassam Lahoud

 

 

Le nom de la ville de Varsovie est attribué à Wars, un pêcheur vivant au bord de la Vistule, et à Sawa, la sirène dont il est tombé amoureux.

 

 

Le Musée de l’Histoire des Juifs polonais. Il remémore des centaines d’années de l’histoire commune polono-juive. © Prestige/Photos: Pr Bassam Lahoud

Le Palais de la Culture et de la Science. 3.3ha, 3.288 pièces sur 42 étages. C’est le plus grand bâtiment de Pologne et le 9e plus haut de l’Union Européenne. ©Prestige/Photos: Pr Bassam Lahoud

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Palais de Wilanow et son parc

Ils comptent parmi les sites culturels les plus importants d’Europe. Le palais a survécu aux partitions du pays et aux guerres et a su préserver son intérêt historique. Construit par le roi de Pologne Jean III Sobieski au dernier quart du XVIIe siècle et plus tard agrandi par ses propriétaires successifs, il présente le caractère typique de l’art baroque d’une résidence suburbaine entre la cour et le jardin. En 1788, le lancement de la première montgolfière au palais a été un événement historique.

 

 

Une des multiples églises de Varsovie. © Prestige/Photos: Pr Bassam Lahoud

 

 

 

Le Musée Chopin, Sur l’escarpe de la Vistule

Situé à l’intérieur du Palais baroque de la famille Ostrogski, le Musée biographique du compositeur polonais Frédéric Chopin renferme la plus grande collection «chopinienne» du monde: autographes, notes, lettres, manuscrits d’œuvres, ainsi que son piano et ses effets personnels. Parmi les objets les plus émouvants, deux masques posthumes et le moulage de sa main. En 1935, l’ancien Institut Fryderyk Chopin, fondé par les plus éminents représentants du monde de la culture, avait commencé à réunir ses collections en rachetant à ses proches quelques manuscrits de grande valeur. Dans ce Musée, où le mode réel y rencontre le virtuel, on y trouve les expositions multimédias et les écrans tactiles. Un billet électronique comme carte d’accès, permet à un simple touriste, un musicologue ou à tout un chacun non seulement de pénétrer dans ce monde magique, mais aussi d’écouter de la musique et les commentaires accompagnant l’exposition, disponibles en plusieurs langues. Composée de quinze pièces, l’exposition montre son lieu d’habitation, et comment se promener dans Varsovie de l’époque. Le visiteur pourra écouter le gazouillement d’oiseaux à Nohant, sentir l’odeur des violettes, les fleurs préférées de Chopin, connaître ses dulcinées, écouter ses œuvres… avant de pénétrer dans la salle de la mort, dessinée comme une grande boîte noire.

 

 

 

Le Musée Chopin, vu de l’extérieur. © Prestige/Photos Pr Bassam Lahoud

 

 

Le Musée Chopin est le plus moderne d’Europe.

 

 

La somptueuse entrée du Musée Chopin. © Prestige/Photos: Pr Bassam Lahoud