Sri Lanka

Prestige N° 237, Avril 2013

 

Reportage: Pr Bassam Lahoud

 

Escapade vers de

fabuleuses destinations

Après avoir publié dans notre numéro de mars un article sur Sri Lanka, Prestige continue son expédition dans cette île resplendissante de l’Océan Indien pour vous emmener dans trois régions pittoresques et touristiques de ce magnifique pays: Nuwara Eliya, Sigiriya et Kandy.

 

Paysage pittoresque en allant vers Sigiriya.

 

Nuwara Eliya

«Tea Country»

Située au Sud du Sri Lanka à une centaine de kilomètres de Kandy, Nuwara Eliya est réputée pour la culture de thé, notamment pour ses jardins botaniques Hakgala, les plus beaux du Sri Lanka. A l’entrée de Nuwara Eliya, on est séduit par la magie des paysages variés, et par les plantations de thé au cœur de la ville. Dans certaines plantations, on peut découvrir la fabrication du thé dans les usines, et acheter une grande variété de bons thés. Connue également pour son grand lac artificiel et ses belles maisons coloniales, Nuwara Eliya est un centre de résidence aussi bien des présidents du pays et internationaux que des touristes. Ceux-ci y viennent pour séjourner au sein de la nature, visiter les plantations de thés et les rizières, et escalader le pic d’Adamou Sri Prada, l’une des plus hautes montagnes de l’île à plus de 2000m de hauteur.

 

 

Les champs de thé à Nuwara Eliya.

 

 

Rafting sur la rivière Mahaweli du côté de Nuwara Eliya.

 

 

Lankathilaka Viharaya

Magnifique édifice en brique, le temple de Lankathilaka est entouré d’une belle verdure. Des fleurs, des lierres, des oiseaux, des statues de dieux et des peintures séculaires l’embellissent et décorent son intérieur. Outre son atmosphère calme, il attire les voyageurs par sa beauté irrésistible. Dans le temps, deux hauts piliers imposants accueillaient les croyants et les visiteurs. Aujourd’hui, ces piliers ont été détruits et réduits à la moitié de leur hauteur initiale.

 

 

Des croyants venant prier à Gadaladeniya Viharaya.

 

 

 

Fresques et statues de Bouddha à l’intérieur du temple.

 

 

 

 

 

 

 

 

Gadaladeniya Viharaya

Temple séculaire, Gadaladeniya, ce majestueux édifice dressé sur un grand rocher, revêt un style indien. Les visiteurs sont éblouis par la splendeur de sa décoration et de la nature qui l’entoure. Outre l’imposante statue de Bouddha qui accueille les croyants, l’on trouve des dessins de dieux effacés avec le temps, ainsi qu’un sanctuaire dédié au dieu Visnu qui fut jadis choisi comme gardien du Sri Lanka et du bouddhisme.

 

Embekke Devale

Dédié au dieu Kataragama, le temple Embekke Devale se caractérise par ses piliers délicatement sculptés de monstres mythiques et de figures géométriques, inspirés du Hall des Audiences à Kandy. Non loin du lac de Handessa, ce temple est l’un des sites les plus remarquables au Sri Lanka, les voyageurs y trouvent de magnifiques gravures sur bois, chefs-d’œuvre des artisans du village.

 

 

 

 

 

 

A Embekke Devale, on trouve de fabuleuses sculptures en bois…

Une merveille qui prête à l’enchantement total.

 

 

Kandy

La ville enchantée et

culturelle du Sri Lanka

Surnommée la «capitale des montagnes», Kandy est entourée de montagnes et de collines verdoyantes. Sa nature et son histoire en font la perle du Sri Lanka. Les touristes y passent des moments d’évasion et de pure détente, y découvrent la culture sri-lankaise et se réjouissent en se promenant au sein de la nature ou en faisant du shopping au marché de Kandy, un lieu de rassemblement convivial où se trouvent de très beaux objets à des prix abordables. Classée au patrimoine mondial de l’Unesco, cette ville authentique est aussi le plus grand centre religieux et la capitale du bouddhisme cinghalais, vu qu’elle abrite au temple de Dalada Maligawa, la Dent sacrée de Bouddha, relique préservée par les Srilankais.

 

 

Chandelles pour la procession de la pleine lune.

 

 

Sri Dalada Maligawa ou

Temple de la «Dent sacrée»

Sri Dalada Maligawa, temple bouddhiste à Kandy, conserve la relique de la dent de Bouddha. Dans le temps, cette relique avait un rôle important dans le gouvernement: celui qui la tient devient le gouverneur du pays. Grandiose édifice adossé à une colline, le Palais royal est entouré de douves. L’entrée débouche sur une vaste cour dans laquelle se trouve le temple de Sri Dalada Maligawa ou le temple de la Dent sacrée. Au bout de cette cour, une salle à la nef ornée d’éléphants, abrite un autel et un imposant bouddha assis, doré et entouré de flammes. Une véritable ambiance paisible! Les touristes se plaisent à visiter le musée du temple où sont exposés des portraits de souverains, des photos, ainsi que des objets spectaculaires comme les stupas portatifs offerts par la Thaïlande et la maquette dorée de la Pagode Shwedagon à Rangoon.

 

 

Moment de la prière à l’intérieur du bâtiment principal de la «Dent sacrée».

 

 

Célébration de la Perahera à Kandy

Comme chaque année pour la nouvelle lune du mois d’Esala (juillet-août), et en l’honneur de la Dent sacrée de Bouddha, relique la plus précieuse de l’île, la ville de Kandy célèbre, du 15 au 25 août, la Perahera, la fête la plus fascinante de l’Asie. Les fidèles et les visiteurs venus du monde entier participent à cette cérémonie mémorable. La relique de la Dent sacrée, enfermée dans un cercueil d’or, est portée en procession sur le dos de l’éléphant du temple de Dalada Maligawa dans les rues de Kandy.

 

 

Pr Bassam Lahoud entouré des pèlerines venant prier au temple de Sri Dalada Maligawa à Kandy.

 

Sigiriya

Outre ses magnifiques temples, Sigiriya, dans la région de Kandy, séduit les touristes par ses paysages de rêve.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sigiriya

«Les rochers du lion»

Site archéologique majeur au Sri Lanka, Sigiriya abrite le palais du roi Kassyapa, forteresse préhistorique nichée dans les forêts de Matale. Classée au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco, cette forteresse est de nos jours une construction en ruine. De la statue géante de lion qui gardait jadis l’entrée du palais, il ne reste plus que les imposantes pattes. Les visiteurs sont éblouis par les majestueuses fresques anciennes évoquant les caves d’Ajanta en Inde, les graffitis sur les murs, la grande statue d’un Bouddha couché datant du IIe siècle avant J.-C., ainsi que les nombreux jets d’eau en harmonie avec le décor naturel. Plus qu’un monument, la forteresse de Kassyapa compte parmi les merveilles du Sri Lanka. Dans la préhistoire, elle était un refuge en pierre enfoui dans la montagne avec des caves taillées et décorées par des fervents de Bouddha.

 

 

Les pattes de lion nous mènent vers le sommet du rocher de Sigiriya.

 

 

Les fresques des demoiselles de Sigiriya à la galerie rupestre.

 

 

 

A la galerie rupestre, on est séduit par les demoiselles de Sigiriya, seules images féminines de la Ceylan médiévale.

Il en reste aujourd’hui vingt-et-une dont une dizaine parfaitement conservées.

 

 

Des chemins étroits menant vers le sommet du rocher.