A. LANGE & SÖHNE

Un développement esthétique

 

Dans une rétrospective de l’année dernière, les garde-temps fabriqués par A. Lange & Söhne apparaissent sous un jour nouveau et unique.

Dans la recherche d’une technique photographique qui reflète les métiers traditionnels de la manufacture et propose simultanément de nouvelles formes d’expression, A. Lange & Söhne a utilisé pour la première fois le procédé de la plaque humide en collodion. Comme la précision manuelle requise dans la fabrication de chaque pièce d’horlogerie Lange, le processus traditionnel de plaque humide exige de la même manière la patience, le soin et l’attention aux détails. L’énorme effort impliqué est récompensé par la signature visuelle incomparable de l’image qui en résulte. C’est ainsi que sont réalisés les portraits uniques des nouveaux garde-temps créés en 2017.

Lors d’une session de studio de trois jours début décembre, sept des nouvelles montres Lange pour 2017 ont été capturées sur des plaques de verre avec cette technique historique:

 

 

Le CALENDRIER ANNUEL 1815 avec sa distinction classique. © A. LANGE & SOHNE

 

 

LANGE 1 MOON PHASE avec un indicateur jour / nuit intégré. © A. LANGE & SOHNE.

 

 

Avec une impressionnante réserve de marche de 31 jours, la LANGE 31 en or blanc avec un élégant cadran gris. © A. LANGE & SOHNE

 

 

LA PETITE LANGE 1 PHASE de lune. © A. LANGE & SOHNE

 

 

RICHARD LANGE secondes sautantes avec un échappement d’une seconde à force constante. © A. LANGE & SOHNE

 

 

le SAXONIA avec un cadran en nacre. © A. LANGE & SOHNE

 

 

LE TOURBOGRAPHE PERPETUEL « Pour Le Mérite » combinant cinq complications dans un chef-d’œuvre de précision horlogère. © A. LANGE & SOHNE