Genève à l’heure de la Haute Horlogerie

© SIHH 2018

 

 

Le grand rendez-vous annuel de la Haute Horlogerie a ouvert ses portes aujourd’hui et de déroulera jusqu’au 19 janvier 2018.

Si le SIHH est essentiellement consacré à la présentation des nouveautés de l’année, il n’en oublie pas moins sa vocation culturelle pour autant. Deux magnifiques expositions sont à découvrir : la première réunit pour la première fois un ensemble exceptionnel de 19 pendules mystérieuses de la Maison Cartier. Cette exposition est une invitation à découvrir des chefs-d’œuvre d’horlogerie dont la technicité et le style les élèvent au rang d’œuvres d’art. La deuxième intitulée « La beauté du temps » propose une promenade à travers quelques-uns des plus beaux chefs d’oeuvre de l’horlogerie du Moyen-âge à nos jours à l’occasion de la publication par la Fondation de la Haute Horlogerie du livre éponyme « La Beauté du temps » aux éditions Flammarion.

Enfin, les Maisons horlogères ne s’y sont pas trompées. Séduites par la formule, elles sont de plus en plus nombreuses à rejoindre le SIHH. Alors que le Salon comptait 16 exposants il y a trois ans, le nombre passe à 35, avec l’arrivée cette année de 6 nouvelles Maisons de prestige pour cette édition 2018. Hermès devient la 18ème Maison historique, alors qu’Armin Strom, Chronométrie Ferdinand Berthoud, DeWitt, élégante by F.P. Journe et Romain Gauthier font leur entrée dans le « Carré des Horlogers », fort désormais de 17 marques.

Salon professionnel par essence, le SIHH se doit néanmoins d’aller à la rencontre d’un nouveau public amateur de belle horlogerie. Compte-tenu du succès rencontré l’an dernier par la journée d’ouverture au public, la formule a été reconduite.

Les visiteurs accueillis lors du vendredi 19 janvier (dernier jour du SIHH) auront ainsi l’occasion de découvrir à loisir les merveilles d’architecture offertes par les stands et les splendeurs qu’ils renferment.

Inscription au préalable sur www.sihh.org

 

 

© SIHH 2018.