1er jour de Baselworld 2018

Du 22 jusqu’au 27 mars 2018, les prestigieuses maisons d’horlogerie Suisses présentent leurs derniers garde-temps à BaselWorld 2018. Cet événement qui se déroule annuellement en Suisse réunit les plus grandes maisons d’horlogerie. Nous avons sélectionné quelques pièces exceptionnelles.

 

© Patek Philippe

 

 

Chronograph Ref. 7150/250R

Voilà bientôt dix ans que Patek Philippe offre à la gente féminine des chronographes de haute qualité à l’architecture classique avec roue à colonnes et embrayage horizontal, garde-temps élégants et percutants à la fois. La manufacture genevoise dévoile aujourd’hui une nouvelle référence au sein de sa collection, le chronographe 7150/250R. Son boîtier, initialement de forme coussin, a été revu et se voit maintenant rond, en or rose 18 carats, rehaussé par un sertissage de 72 diamants sur la lunette. Le cadran opalin argenté n’est pas sans rappeler un esprit vintage, sobre et intemporel.
Contemporain et classique à la fois, ce garde-temps dispose des fonctions heures, minutes, compteurs 30 minutes, petite seconde et chronographe, le tout animé par le calibre CH 29-535 PS, mouvement mécanique à remontage manuel. En hommage à la tradition des anciens chronographes, Patek Philippe a tenu à offrir à la pièce horlogère une échelle
pulsométrique qui permet de mesurer la cadence d’une vie active ou les coups de coeurs de sa propriétaire.

 

 

© Zenith

 

Defy Zero G

La collection Defy est l’incarnation même de l’expertise horlogère de Zenith. Ses fers de lance sont la Defy El Primero 21 à haute fréquence et la Defy Lab, la montre mécanique la plus précise du monde grâce à son oscillateur en silicium monocristallin. Cette année, la collection Defy est étoffée par l’arrivée de la Defy Zero G, dotée de la fonction de « contrôle gyroscopique de gravité ». Ce module, ici intégré dans une version ajourée du calibre El Primera à haute fréquence de Zenith, permet d’annuler les effets de la gravité en maintenant l’organe régulateur et le balancier en position horizontale. Ce système sphérique est
composé de 139 petits composants qui ont été redessinés pour obtenir une réduction des dimensions du module de 70 %, permettant de le disposer entre les deux verres saphir plats du boîtier Defy. Le boîtier de 44 mm de diamètre est en titane
satiné.

 

 

© Carl F. Bucherer

 

Manero Tourbillon Double Peripheral

Dans la droite ligne du rôle pionnier joué par Carl F. Bucherer dans le développement de techniques horlogères périphériques, le calibre CFB T3000 à tourbillon constitue une première mondiale. Ce nouveau mouvement, entièrement créé en interne et doté d’un mécanisme de remontage périphérique breveté et d’un tourbillon en attente de brevet, associe un rotor périphérique à un mécanisme de tourbillon monté en périphérie qui donne l’impression qu’il flotte librement. Au lieu de pivoter sur un roulement central à rubis, la cage est soutenue en périphérie par trois roulements à bille en céramique, ce qui permet d’admirer le tourbillon sans obstruction à l’avant ni à l’arrière. Le rotor unidirectionnel périphérique breveté de Carl F. Bucherer permet d’avoir une vue parfaitement dégagée du mouvement à travers le fond saphir du boîtier. Avec ses composants en silicium et sa fonction stop-seconde, le calibre T3000 est l’un des rares mouvements à tourbillon sur le marché à être officiellement certifiés COSC.

 

 

© Chopard

 

Mille Miglia 2018 Race Edition

Sponsor du Grand prix Mille Miglia depuis 30 ans, cette année Chopard célèbre ce 30e anniversaire en créant une série limitée de montres sportives. La Mille Miglia 2018 Race Edition est numérotée et dotée d’un mouvement certifié COSC. L’édition sera limitée à 1000 pièces en acier et 100 pièces en or rose 18ct et acier avec une inscription sur le boîtier “Chopard & Mille Miglia 30 anni di passione”. Inspirée par la course mythique, la montre rend hommage aux automobiles classiques, avec un cadran évoquant le tableau de bord d’une voiture de course et des détails qui rappellent les anciennes voitures de course. Le bracelet est perforé à la manière des gants de course.

 

 

© Frédérique Constant

 

 

Hybrid Manufacture

La collection Hybrid Manufacture associe dans une seule et même montre un mécanisme horlogerie suisse classique aux fonctionnalités d’une smartwatch. Tout comme le mouvement, les composants électroniques sont développés, produits et assemblés en interne. La montre est dotée de fonctions classiques (heures, minutes, secondes, date) ainsi que de fonctions de smartwatch (suivi d’activité, suivi du sommeil, indicateur d’autonomie, horloge universelle et coach intelligent). La
cohabitation de composants mécaniques et électroniques dans un même boîtier risque de générer des effets magnétiques indésirables. Pour contrer cet inconvénient, Frédérique Constant a développé et breveté un bouclier antimagnétique unique intégré au boîtier. La partie smartwatch inclut également un module d’analyse du calibre, qui permet de mesurer la fréquence d’alternances, l’amplitude et l’écart de battement du calibre mécanique. La montre est livrée dans un écrin qui sert à la fois de remontoir et de chargeur, afin d’assurer aussi bien le remontage de la partie mécanique de la montre que le fonctionnement de
ses composants électroniques. La montre peut également être rechargée en-dehors de la boîte grâce à un câble USB.

 

 

© Gucci

 

 

G-Frame

Gucci étoffe sa collection G-Frame en proposant une nouvelle taille de montre et en dotant ses modèles de nouveaux styles qui associent les codes de design de la Maison à des finitions contemporaines. Les montres de la collection gagnent ainsi en
polyvalence grâce à de délicats bracelets interchangeables en peau de serpent, dans une gamme de nouvelles couleurs assorties aux différents cadrans en nacre. Le boîtier est disponible dans deux finitions différentes. La première, en or jaune PVD, arbore un cadran maison en nacre à bande Web Sylvie blanc crème-rouge-bleu. Le bracelet en peau de serpent texturée à boucle
ardillon en or jaune PVD est disponible en marron et dans toute une palette de couleurs différentes, mais il est également possible d’opter pour un bracelet en mailles d’acier, en nylon à bande Web ou à motifs imprimés. Le deuxième boîtier disponible est en acier et présente des dimensions différentes (21 x 34 mm). Il est assorti d’un cadran en nacre vert-rouge-vert avec index signature en forme d’abeilles Gucci.

 

 

© Albert Riele

Premiere 645GQ24-SS63I-LT-K1

La collection phare de montres sportives d’Albert Riele incarne à merveille les qualités propres à la marque. Avec son mouvement à quartz doté de multiples fonctions, comme le chronographe, le tachymètre, les jour, date et petite seconde, et
étanche jusqu’à 100 m de profondeur, la Premiere vous accompagne dans toutes vos aventures, des sports nautiques aux courses de moto. Son cadran bleu profond offre une toile de fond idéale au contraste soigneusement ménagé entre ses
compteurs de chronographe argentés et ses aiguilles rouges, qui assure une lisibilité optimale des secondes et des totaliseurs des heures et des minutes, renforcée par le grand double guichet de date et l’incrustation en Super-LumiNova sur les aiguilles et les index. Il est également difficile de rater l’aiguille à pointe rouge qui défile sur l’échelle incurvée des jours de la semaine, à 12 heures. Un bracelet supplémentaire et un boîtier personnalisé sont disponibles en option.

 

 

© ETA SA

 

HeavyDrive

ETA SA, société du Swatch Group, dévoile une nouvelle technologie exclusive pour les mouvements quartz, le HeavyDrive. Comme son nom le laisse imaginer, cette nouveauté va permettre aux mouvements de supporter des aiguilles plus lourdes que la norme. Elle donne la possibilité de détecter, mais surtout, de gérer l’impact des chocs : le circuit intégré à cette technologie va ordonner au moteur d’envoyer une force contraire à celle induite par le choc afin de bloquer l’aiguille le temps de la
secousse, et éviter un saut accidentel et une perte de la précision du temps. Le balourd de l’aiguille des secondes est augmenté de 200% tandis que celui de l’aiguille des minutes et augmenté de 20%. Ainsi, un déséquilibre significativement supérieur aux
aiguilles ordinaires est de ce fait toléré par la technologie HeavyDrive. Ce circuit intégré réagit en quelques microsecondes seulement, et prouve via l’efficacité de cette réaction la possibilité de conserver l’autonomie du mouvement.