Philippe Aractingi Chevalier des Arts et des Lettres

Un artiste qui enchante un réel quelques fois sombre

Le réalisateur libanais Philippe Aractingi a reçu mardi 24 avril 2018, les insignes de chevalier de l’ordre des arts et des lettres qui lui ont été décernés par la ministre de la culture de la République française.

 

Philippe Aractingi avec son épouse et SE Bruno Foucher, Mme Lynn Tehini, P.D.G. de la LBCI Pierre El Daher, Mr Camille Menassa et des invités.

 

C’est dans le jardin du service culturel de l’ambassade de France au Liban qu’Aractingi a été décoré et honoré par Luciano Rispoli, conseiller adjoint de coopération et d’action culturelle et directeur adjoint de l’Institut français du Liban, en présence de nombreuses personnalités, dont l’ancien ministre Michel Pharaon, l’ambassadeur de la Grande-Bretagne au Liban Hugo Shorter, l’Ambassadeur de France au Liban Bruno Foucher, la conseillère du ministre de la culture et de la francophonie Lynn Téhini, le président-directeur général de la Middle-East Airlines Mohammad el-Hout, le Président- directeur général de la LBCI Pierre el-Daher, et une foule d’amis et de membres de la famille de Philippe Aractingi.

 

 

Luciano Rispoli et Philippe Aractingi.

 

 

Dans son discours, M. Rispoli a retracé le parcours d’Aractingi, tout en soulignant que cette cérémonie « marque la reconnaissance, par la ministre de la culture de la République française, des innombrables talents » du réalisateur franco-libanais.

De même, M. Rispoli a mis en relief  « la place particulière » d’Aractingi « dans le paysage de la création et du cinéma, au Liban ». « Nous célébrons tout à la fois un artiste engagé, un humaniste, un créateur capable de changer de genre, de se renouveler à chaque film, de se réinventer pour enchanter un réel quelques fois sombre et entraîner son public sur les sentiers qu’il fait le choix de défricher, en les parcourant », a-t-il déclaré.

 

 

Photo avec la famille.