Chanel Collection Haute Couture AH 2018-2019

© Chanel

 

 

«La Haute Couture, c’est Paris ». Très attaché à la capitale, Karl Lagerfeld rend hommage au Paris littéraire, celui des amoureux des livres et de l’Académie Française. Face à la coupole de l’Institut de France, un décor de quai de Seine aligne les célèbres « boîtes » des bouquinistes. Une invitation à flâner qu’acceptent volontiers les Parisiennes de CHANEL, chaussées de bottines à revers et malicieusement coiffées de bananes rockabilly rallongées d’une queue-de-cheval.
La ville de Paris inspire la palette des couleurs de la saison : gris pâle des toitures de zinc, anthracite comme l’asphalte des rues, noir et marine profonds et nocturnes, or et argent des reflets de la lune sur la Seine frémissante. Le rose pâle et le mauve du lever de soleil, le blanc, l’écru et le beige des matins nuageux, le vert amande des toits des bâtiments historiques renforcent la douceur du panorama. Dans ce Paris sublimé, les broderies de cristaux alignés comme des pavés, les tulles grillagés et brodés d’or rappelant les cadenas accrochés au Pont des Arts sonnent comme une déclaration d’amour à une ville de mode et de culture, à un patrimoine historique riche.
Le tweed, classique ou plumetis, la flanelle, le velours, le crêpe, la dentelle, le taffetas, le radzimir et la mousseline habillent une silhouette longiligne. Celle-ci adopte un fil conducteur original : un zip rebrodé de galon fend les profils des jupes et des vestes à manches étroites, les encadre parfois totalement.

 

 

© Chanel

 

 

© Chanel

 

 

© Chanel

 

 

© Chanel