La Grande Muraille de Chine

Prestige numéro 295, Fev. Mars- Avril- Mai 2019

 

Emblème national révéré et destination touristique prisée

Troisième des 7 merveilles du monde classée au Patrimoine mondial de l’Unesco, la Grande Muraille de Chine est la structure architecturale la plus importante jamais construite par l’homme, qui sépare la Chine de la Mongolie.

 

 

Marcelle Nadim arpentant les remparts de la Grande Muraille. Un rêve concrétisé.

 

 

Mur en pierres et en briques dont le tracé actuel est d’environ 8850km de longueur et 4 à 5m de largeur, la Grande Muraille est un ensemble de fortifications militaires chinoises construites, détruites et reconstruites à plusieurs reprises et à plusieurs endroits entre le IIIe siècle av. J.-C. et le XVIIe siècle, pour marquer et défendre la frontière Nord de la Chine. La Grande Muraille de Mutianyu, bien restaurée et ouverte aux touristes, est à quelques kilomètres de Beijing. Sa construction, supervisée par le général Xu Da, remonte à l’empereur Zhu Yuanzhang, de la dynastie Ming, XVe-XVIIe siècle.

 

 

 

 

 

Mutianyu, à 70km au nord-ouest de Pékin, dans le district de Huairou, est une section pittoresque de la Grande Muraille de Chine. Construite principalement en granit, elle est haute de 7 à 8m et son sommet est large de 4 à 5m.

 

 

 

 

Sur 2km, elle comprend 23 tours de guet, faisant d’elle l’une des plus longues parties de la muraille entièrement restaurée. La tour 4, connue sous le nom Zheng Guan Tai, a une structure rare. Ses trois tours de guet sont sur une terrasse, alors que la section comprise entre la tour 14 et la tour 23, offre de beaux paysages sur Mutianyu, cette petite merveille. On peut y accéder à pied, la marche depuis la base prend environ 40 à 60 minutes, ou en télésiège, ou encore la survoler en hélicoptère.

 

 

 

Marcelle Nadim a eu le privilège de survoler la Grande Muraille de Chine en hélicoptère.