Picasso au musée Sursock

Dans le cadre du projet Picasso-Méditerranée initié par le Musée national Picasso-Paris, le Musée Sursock de Beyrouth accueillera du 26 septembre 2019 au 6 janvier 2020, des œuvres du monstre sacré de la peinture, autour du thème de la famille. Grâce aux efforts conjugués des deux institutions, et surtout à la générosité de Danièle de Picciotto, unique mécène du projet, le public libanais découvrira le monde de créativité de Picasso. Le point avec Zeina Arida, directrice du Musée Sursock.

 

Zeina Arida, directrice du Musée Sursock. © Archives Zeina Arida.

 

Zeina Arida: Le thème de l’expo est Picasso et la famille

 

Comment est née l’idée de l’exposition Picasso à Beyrouth?

Le Musée national Picasso-Paris a initié en 2017 un projet intitulé «Picasso Méditerranée», une manifestation culturelle internationale qui se tient jusqu’en automne 2019. Dans ce cadre, nous avons été approchés par le président du Musée Picasso, Laurent Lebon, qui tenait à ce qu’il y ait une exposition Picasso au Liban. Vu les coûts élevés de l’événement, le projet n’a pu se concrétiser que grâce à la contribution généreuse de Danièle Edgar de Picciotto, qui voulait par ce noble geste honorer la mémoire de son cher mari Edgar, grand collectionneur et amateur d’art. Cyril Karaoglan a été d’un grand soutien dans notre rencontre avec Danièle de Picciotto.

Quelles sont les œuvres qui seront exposées?

L’exposition est organisée par le Musée Sursock conjointement avec le Musée Picasso. La sélection d’œuvres a été faite par le Musée Sursock, selon le thème «Picasso et la famille». Ce thème permet d’aborder la carrière de Picasso avec un regard intimiste, presque biographique par moments. Rassemblant 20 œuvres au total, peintures, dessins, gravures et sculptures. L’exposition survole soixante-dix-sept ans de création, entre 1895 et 1972.

 

Pablo Picasso Françoise, Claude, Paloma: la lecture et les jeux. II Paris, 16 janvier 1953 Eau-forte, aquatinte et grattoir sur cuivre. IIIème état. Épreuve tirée par Lacourière, 33,5 x 48,4 cm Musée national Picasso-Paris Dation Pablo Picasso, 1979. MP3009 © RMN-Grand Palais © Succession Picasso 2019.

 

 

Quelle est la durée de l’exposition?

L’exposition durera trois mois, comme toutes les expositions présentées au Musée Sursock, du 27 septembre 2019 au 6 janvier 2020. J’aimerais rappeler que l’entrée au Musée Sursock est gratuite, ainsi évidemment que le sera l’entrée à l’exposition.

En quoi cette exposition se distingue-t-elle des autres expos Picasso tenues ailleurs?

L’exposition se distingue par le choix du thème. Le thème de la famille a une résonance particulière chez le public libanais. La famille joue un rôle très important dans notre société. L’exposition se distingue également par son intimité et la beauté des œuvres mises à la disposition. Un effort particulier sera fait pour mettre en contexte les œuvres avec des cartels et légendes détaillés. Des textes et documents d’archives renseigneront sur la vie et la carrière de Picasso. L’exposition s’adresse à un grand public, notamment scolaire et familial. Les commissaires d’exposition, Camille Frasca du Musée Picasso, et Yasmine Chemali du Musée Sursock, ont travaillé la présentation au public de manière à ce que l’exposition soit accessible et à la fois instructive.

 

 

Pablo Picasso Maternité Mougins, 30 août 1971 Huile sur toile, 162 x 130 cm Musée national Picasso-Paris Dation Pablo Picasso, 1979. MP226 © RMN-Grand Palais / Adrien Didierjean © Succession Picasso 2019

 

Comment envisagez-vous de faire connaître Picasso à la tranche la plus large du public?

Nous allons redoubler d’efforts pour communiquer sur l’exposition, à travers une campagne médiatique, une campagne d’affichage et des contacts avec les écoles privées et publiques.

Escomptez-vous, à travers cette expo, attirer un plus grand nombre d’amateurs d’art?

Le Musée Sursock a pour mission de promouvoir et de soutenir l’art et les artistes de manière générale. De ce fait, il contribue  à l’épanouissement du public en étant un lieu de rencontres et d’échanges, d’apprentissage et de découverte. Exposer Picasso au Liban pour la première fois, est une très belle opportunité pour le pays et pour le public. Depuis la réouverture du Musée en octobre 2015, nous avons eu près de 70 000 visites par an. L’exposition Picasso est une occasion de faire découvrir le Musée Sursock à un plus grand nombre de personnes. Nous espérons qu’ils auront envie de revenir souvent au Musée. Propos recueillis par Mireille Bridi Bouabjian

 

Témoignage

Danièle de Picciotto

«L’exposition est dédiée au nom et à la mémoire de mon époux Edgar».

Edgar et Danièle de Picciotto.

 

 

Fidèle à la mémoire de son époux libano-suisse Edgar de Picciotto, éminent banquier, philanthrope et collectionneur d’art, Danièle de Picciotto a financé entièrement le projet de l’exposition «Picasso et la famille». «je suis ravie de financer ce projet au nom et en mémoire de mon époux Edgar, déclare Danièle de Picciotto. C’est un acte d’amour pour mon pays le Liban.»

Et d’ajouter : «J’adore personnellement l’art, notamment contemporain. Picasso est un grand artiste, et ses œuvres méritent d’être vues et connues de tous les Libanais et dans toutes les écoles. Je remercie Zeina Arida, la directrice du Musée Sursock, Laurent Lebon, le directeur du Musée national Picasso-Paris, Cyril Karaoglan et tous ceux qui ont collaboré à la réalisation de ce projet. J’ai demandé à être l’unique mécène de cette belle initiative, que mon époux Edgar, grand amateur et collectionneur d’art, aurait vivement applaudie», conclut Danièle de Picciotto.