«Obsessions» l’histoire d’amour entre Philippe Aractingi et la ville de Beyrouth

Le cinéaste Philippe Aractingi révèle son talent de photographe et présente «Obsessions», une exposition photo, un voyage en images à travers les années, une invitation à explorer une seule et unique chose: la fragilité de ce qui ne dure pas. Un itinéraire à travers Beyrouth, sa muse, ville invivable et indispensable qui a toujours essayé de le fuir et qu’il a toujours eu peur de perdre.

 

 

 

 

Avec la même obsession qui l’habite depuis 40 ans, il tente de conserver Beyrouth la femme en la figeant, pour immobiliser son mouvement et la faire durer, afin de l’éterniser même pour un court instant, le temps d’une photographie.

 

 

 

L’exposition qui a débuté le 18 septembre 2018 se déroule jusqu’au 25 du mois courant au centre-ville de Beyrouth. Cette ville qui a connu la guerre et les cessez-le-feu, la destruction et la reconstruction, les pertes, l’amour et la peur, tous ces thèmes sont explorés dans cette exposition. Le fil conducteur de la manifestation est cet air contemporain que chaque œuvre exulte, depuis l’excavateur au travail à la fêtarde qui rentre à la maison, chaussures à la main, aux appartements densément peuplés et éclairés où les routines quotidiennes rythment le vécu des habitants.

 

 

 

«Obsessions»

Jusqu’au 25 Septembre

3BEIRUT, Omar Daouk Street, Downtown, Beirut

Horaires d’ouverture: 12:00 à 19:00

Tel. : 01-497494