Nouveautés Homme

Prestige N° 267, Octobre 2015

Automne-Hiver 2015-2016

Fourrures opulentes, revival néo-Seventies et camaïeux bordeaux signent l’allure décapante de l’hiver 2015. Une nouvelle énergie qui joue avec les genres et fait le pied de nez aux codes traditionnels du vestiaire masculin.

Untitled-1

© Archives Raschad Arabi

Chaque saison, c’est le même refrain: on examine à la loupe les défilés parisiens pour dégager les points communs et les trouvailles, puis on va du côté des Italiens pour leur piquer quelques idées en plus et on les admire presque tous. Les Anglais sont quand même différents. Il ne faut pas oublier de voir également le résidu de tout le cocktail sur les podiums du «BIG APPLE». Donc, il faut faire le tri entre ce qu’on garde et ce qu’on laisse de côté.

Certaines tendances annoncées par les experts ne verront jamais le jour parce qu’il ne faut tout de même pas exagérer (la jupe pour homme, un débat éternel). D’autres, qu’on pensait anecdotiques, sont adoptées d’emblée et pour longtemps. C’est la beauté de la mode: les créateurs proposent leur vision de la saison, mais ce sont les hommes -comme vous et moi, enfin surtout vous- qui donnent vie à la tendance en portant les modèles à leur façon, en les détournant, en adaptant les silhouettes à leur style de vie et au goût de leur girlfriend/boyfriend. «La mode se fait dans la rue!», comme dirait Jean-Paul Gaultier.

Les différentes tendances

Le seventies, c’est le show

A chaque saison sa décennie-clé. Pour l’hiver 2015-2016, les années 70 sont clairement à l’honneur. Lanvin et Paul Smith nous le chantent en chœur avec leurs pantalons larges à taille haute, leurs sous-pulls, leurs vestes de costume croisées, leurs pulls à torsades passés sous la ceinture. L’esprit vintage: jaune moutarde, costumes croisés et imprimés à profusion. Chez Louis Vuitton, l’accumulation de motifs végétaux tourne presque au psychédélique, mais les petits blousons de cuir courts, les pantalons ajustés et les couleurs d’automne calment le jeu.

LANVIN_menswear fall winter 2015-2016 Paris january 2015

Louis-Vuitton-Motif floreaux hiver 2016

© Archives Raschad Arabi

L’uni, c’est fini

L’automne-hiver est souvent synonyme de morosité alors l’imprimé est invité pour raviver le tout et mettre un peu de gaieté en ce bas monde. D’après ce qu’on a pu voir, pour la fin 2015, l’imprimé sera all-over, bien voyant, voire coloré. Lanvin aime l’imprimé sur une chemise, Kenzo aussi et il le met également sur un manteau long. Issey Miyake et Dries Van Noten proposent eux des costumes en total imprimé graphique. Les imprimés et motifs ont le vent en poupe à peu près partout: les formes géométriques, triangles, grands carreaux, rayures Bauhaus (Paul Smith, Valentino, Issey Miyake…), les motifs ethniques (Givenchy, Dries Van Noten)… Vous ne pouvez pas vous tromper. Autre must absolu: les saisons passent, le carreau demeure. Cette année, il se veut discret, presque caméléon, il se fond dans le vêtement. Dries Van Noten et Lanvin s’en servent sur leur pantalon alors qu’Officine Générale le voit sur la veste et la cravate. Issey Miyake et Agnès B le tartinent sur un costume entier pour un résultat plutôt sympa. Le prince de galles, en vedette notamment chez Dior. Si vous tenez à l’uni, pensez aux ornements et décorations militaires, une bonne idée pour relever des teintes sombres comme le noir, le marine ou le bordeaux.

une homme -icone de Dolce & Gabbana hiver 2016

Issey Miyake Men Paris Menswear Fall Winter 2015 January 2015

Le Dandy est cool

Le dandy n’a pas fini de fasciner les créateurs, qui en révèlent toutes les facettes: il est sobre et racé chez Watanabe, décalé et romantique chez Yamamoto, écossais chez Issey Miyake. Et puis il y a la version Dior, qui défend une «élégance contemporaine» cool en smoking et baskets. Les détails comptent beaucoup: on aime les badges fleuris à la boutonnière, les gilets longs sans manches, les semelles crantées. Bref, choisissez votre voie, mais soyez chic et bien mis!

Dior_HOMME- hiver 2016

© Archives Raschad Arabi

Le féminin revient

Riccardo suggère la jupe aux garçons chez Givenchy, et c’est assez réussi: en maille, boutonnée, elle se porte par-dessus un costume, et ressemble à un cardigan qui dépasse. Bref, c’est réaliste et pas vilain convaincra-t-il enfin les foules cette saison? Pour faire soft, vous pouvez laisser dépasser un gros pull sous votre veste de costume façon robe-pull, c’est le nouveau tic mode des créateurs italiens. Si vous n’êtes pas encore décidés, suivez Hedi Slimane, qui défend une silhouette parfaitement androgyne chez Saint Laurent: pantalons longilignes, slims en cuir, costumes à rayures, petites vestes courtes.

Le look rebelle nous appelle

Cols roulés, trenchs oversize, vestes longues, c’est le moment de renouer avec votre ancienne garde-robe! Nous nous interrogions il y a quelques mois sur la tendance du col roulé, eh bien il semblerait que nous avions vu juste car on le retrouve sur les podiums pour la saison prochaine! Il est coloré chez Issey Miyake, Agnès B et Kenzo le préfèrent en grosse maille. Et pour les rebelles plus conceptuels, il y a les blouses blanches de fac de médecine recouvertes de graffitis, les pantalons à revers élimés, les manteaux vieillis.

cuir et manteau hiver 2017

Cuir et manteau hiver 2016. © Archives Raschad Arabi

Le total look noir

Je le disais un peu plus haut, la saison hivernale est plutôt maussade et terne c’est pourquoi il est bon de ne pas oublier les couleurs chatoyantes. Que nenni! Les couturiers n’en ont visiblement pas envie osant un total look black! Issey Mikaye, Dries Van Noten, Lanvin et Margiela ont tous plongé dans le côté sombre…

Le blazer croisé

La tendance se confirme, bonjour au blazer croisé. La mode du preppy l’a ramené sur le devant de la scène. Lanvin le porte oversize, Dries Van Noten dépareillé sans rien en dessous.

blazer croisé- caban hiver 2016

Blazer croisé caban hiver 2016. © Archives Raschad Arabi

Le kaki militaire

Parmi toutes les nuances du vert, il y en a une qui ressort peut-être plus que les autres: le kaki militaire. La mode s’inspire souvent de pièces militaires c’est sûrement la raison pour laquelle elle affectionne tant cette couleur. Chez Kenzo, c’est simple, on en trouve quasiment sur toutes les silhouettes de sa collection!

Kenzo en Kaki automne- hiver 2015-2016Kenzo- la Collection kaki pour cet hiver

© Archives Raschad Arabi

La mitaine

Oubliez vos moufles et autres gants en cuir de pécari, pour l’hiver prochain il faudra investir dans les mitaines! Hier associées à une certaine pauvreté, elles défilent aujourd’hui aux mains des mannequins. Ils les disséminent presque dans tous les looks et l’intègrent parfois directement dans les manches de leurs manteaux ou de leurs sweats!

La fourrure

Raz-de-marée d’opulence sur les podiums, la fourrure pour homme lance une offensive de choc et joue la carte de l’ostentation jusqu’au bout. Exit donc les fourrures rasées, signe ultime du luxe tout en discrétion. On la portera en noir profond, brun, à la cuisse, au genou ou?, en version XXL.

fourrure complet pou homme cet hiver -Cavalli 2016

© Archives Raschad Arabi

Les bons investissements

  • Le manteau-cape (Valentino, Saint Laurent): ça vous pose un homme, c’est le manteau de l’hiver prochain!
  • Le costume en velours (vu chez Balmain, Dior, Fendi, Bottega Veneta): c’est très stylé et facile à porter, en velours mille-raies noir, ça passe très bien au bureau.
  • La chemise rouge: à porter avec un pantalon noir ou un costume sombre, comme chez Gucci ou Jil Sander.
  • Le col roulé (vu chez Burberry, Saint Laurent, Raf Simons…): noir si vous voulez, moutarde si vous pouvez, tout le reste étant hors-sujet.
  • Le pull à empiècements cuir: l’esprit militaire chic a encore de beaux jours devant lui (gardez aussi tout ce qui est kaki!).
  • Le manteau de fourrure vu chez Paul Smith, Lanvin…: les petits joueurs pourront se contenter d’un col ou d’un détail (revers de manche, bord de capuche), mais les plus audacieux auront raison d’oser le vrai manteau large et chaud!
  • Des souliers à semelles crantées: on en a vu chez Dior, mais aussi chez Prada et bien d’autres à Milan.
  • Un accessoire qui change tout: des souliers vernis, un chapeau haut-de-forme (Watanabe), un long foulard de soie coloré ou une maxi-écharpe, vue aux défilés de Milan.