Disparition de Mohammed Baalbaki

 

 

 

Le Liban a perdu aujourd’hui un porte-flambeau de la presse, Mohammed Baalbaki a marqué par sa plume l’histoire moderne du pays avec la liberté qui le distinguait dans le Mashreq Arabe. L’ex-président de l’Ordre de la Presse nous a quittés, un des piliers du quatrième pouvoir qui a accompagné les citoyens et la patrie dans les pires moments, exprimant les exigences et les rêves de ses concitoyens à travers sa plume qui a toujours reflété la vérité.

Le président de l’Ordre de la Presse Aouni Kaaki et le conseil de l’Ordre regrettent d’annoncer le décès de l’ex-président Mohammed Baalbaki et présentent leurs condoléances à toute la presse et aux journalistes ainsi qu’à sa famille. Que son âme repose en paix.