Les trésors touristiques du Sri Lanka

Reportage: Pr Bassam Lahoud

 

L’expédition de Prestige en Sri Lanka continue… Après Colombo, Kandy, Nuwara Eliya et Sigiriya, Prestige vous emmène à Anuradhapura, Polonnaruwa et Pinnawala afin de vous présenter leurs fabuleux trésors touristiques.

 

 

 

 

L’éléphant

roi de la faune au Sri Lanka

Les éléphants d’Asie ne survivent plus que dans 13 pays du monde et sont concentrés dans de petites régions. La population actuelle d’éléphants au Sri Lanka est estimée à plus de 3000 individus sauvages et 500 domestiqués. En effet, la construction de nouvelles parcelles cultivées, l’expansion urbaine et l’agrandissement du réseau routier réduisent leur territoire.

 

Pinnawela

L’orphelinat des éléphants

Créé par le gouvernement pour aider les «éléphants défavorisés», l’orphelinat des éléphants à Pinnawela est l’une des attractions les plus populaires au Sri Lanka. Il héberge une soixantaine d’éléphants devenus depuis longtemps l’un des emblèmes du bouddhisme. Les visiteurs y découvrent les nombreux aspects de la prise en charge des jeunes éléphants, ainsi que leur mode de vie quotidienne. Ils y observent les éléphants de baignade de la rive du fleuve large. L’orphelinat propose aussi de nombreux produits dérivés comme des T-shirts, des porte-clés, des mugs…

 

Polonnaruwa

Perle de l’Océan Indien

Succédant à Anuradhapura dans le rôle de capitale du Sri Lanka, Polonnaruwa se caractérise par ses grandioses vestiges et ses nombreux monuments dont le Gal Vihariya qui regroupe quatre grands bouddhas magnifiquement taillés dans une paroi rocheuse, dont deux assis en méditation, un debout les bras repliés sur la poitrine et un autre couché. S’élevant à 15m de hauteur, ce dernier est la statue la plus parfaite et la plus mystérieuse au Sri Lanka.

A Polonnaruwa, le voyageur est séduit par les fresques sur les murs des temples:

des danseuses cinghalaises, évoquant les apsaras khmères d’Angkor, semblent presque vivantes. Le soir, le coucher de soleil est de toute beauté… A ce moment de la journée, les croyants viennent rendre hommage aux Bouddhas en pierre plantés sur les rives du lac Topawewa.

 

 

Des prieurs devant le grand Bouddha couché au Gal Vihariya.

 

 

Professeur Bassam Lahoud posant avec un pèlerin devant le Bouddha assis au Gal Vihariya.

 

Outre ses temples et ses célèbres ruines, Polonnaruwa se caractérise par son atmosphère paisible.

 

Atadage,

le temple de la Dent

L’Atadage, la plus ancienne des ruines de Polonnaruwa, est un temple séculaire qui abrite une relique de dent de Bouddha, aujourd’hui conservée à Kandy. Outre lesSri-Lankais qui y viennent prier, l’Atadage, appelé aussi «temple de la Dent» est l’une des destinations préférée des touristes. Ceux-ci y sont éblouis par les majestueuses constructions religieuses, notamment le Quadrangle ou Dalada Maluwa, une place carrée où l’on peut voir le Vatadage, ce sanctuaire bien conservé qui a abrité dans le passé la célèbre dent de Bouddha. Ils sont aussi impressionnés par les fabuleuses reliques sacrées et les inscriptions historiques qui accordent au lieu une ambiance paisible et sereine.

 

 

De magnifiques ruines à Polonnaruwa.

 

 

Des bassins d’eau et des jardins verdoyants décorent les temples de Polonnaruwa.

 

 

Anuradhapura

La Ville sainte

Etant jadis la capitale du Sri Lanka, Anuradhapura est la ville sainte du bouddhisme cinghalais. Elle est réputée pour ses majestueuses ruines qui figurent aujourd’hui parmi le patrimoine mondial de l’Unesco. Ville très étendue, Anuradhapura attire chaque année des milliers de touristes. Ces derniers se réjouissent d’une promenade à vélo dans la magnifique cité afin d’y explorer les sites archéologiques; les temples, les anciens monastères, ainsi que les fabuleux jardins royaux. Ils admirent aussi le Sri Maha Bodhi, un arbre sacré séculaire et les magnifiques sculptures des vestiges de l’Abhayagiriya.

 

 

Le monastère de Jetavana.

 

Au temple Mahavihara

Etant le temple le plus ancien et le plus sacré à Anuradhapura, Mahavihara abrite l’une des cavicules de Bouddha, et sert de modèle aux reliquaires monumentaux du bouddhisme cinghalais. Le visiteur ne

peut se retenir devant la grandeur de cet impressionnant édifice. Une atmosphère de sérénité y règne et invite aussi bien les pèlerins que les touristes au recueillement

Au monastère de Jetavana

Jetavana, le plus grand monastère dans le monde, rappelle la pyramide de Mykérinos et compte parmi les plus importants sites touristiques à Anuradhapura. Son architecture originale suscite l’admiration des touristes. Il abrite le Jetavanaramaya, gigantesque stupa, qui était lors de sa construction la troisième structure antique après les pyramides de Gizeh.

 

Isurumuniya,

le plus bel endroit d’Anuradhapura

Composé d’un temple, d’un musée de sculpture et d’un gros rocher sur lesquels sont taillés des éléphants, Isurumuniya est l’un des plus célèbres sites d’Anuradhapura. Outre la merveilleuse vue panoramique de la ville, le site offre aux visiteurs une ambiance de détente. Dans le temple construit dans un rocher, ils découvrent de magnifiques sculptures de Bouddhas, notamment un grand bouddha couché et coloré. Au musée sont exposées de belles toiles de peinture, ainsi que des statues de bouddhas.

 

 

Vue extérieure du temple d’Isurumuniya.

 

Au temple Lankarama Dagoba

Lankarama Dagoba, chef-d’œuvre du roi Vattagamini Abaya, est un temple séculaire datant du premier siècle avant J.-C. Ses colonnes en pierre entourant le stupa central sont aussi bien surprenantes que majestueuses. Comme le temple est un peu éloigné du centre-ville, les voyageurs et les pèlerins viennent le visiter à vélo.

 

Vue du temple Lankarama Dagoba.