Randa Tabbah: La Joaillierie est ma Passion

Untitled-2

Randa Tabbah. © Randa Tabbah

Vous descendez d’une famille qui a fondé une maison de bijouterie, depuis plus de cent ans.Avez-vous choisi ce domaine dans le but d’assurer une continuité? Il est vrai que j’ai grandi dans le milieu des joaillers et que j’ai naturellement développé une sensibilité et un intérêt particulier pour le bijou et pour les belles choses en général. Après avoir fait les beaux-arts, j’ai décidé de poursuivre des études de bijouterie à Paris où j’étais installée. Je me suis découverte une passion. Il y a quelque chose de magique dans tout le processus de création d’un bijou, quand au début une idée nous vient, quand nous la dessinons jusqu’au moment où elle prend forme. Toute la démarche créative est un vrai plaisir! Donc pour répondre à votre question, je dirai que j’ai choisi ce domaine uniquement par passion, et les choses ont évolué spontanément…

Vos collections sont diversifiées, du classique dans les sets et du moderne dans la collection (lines) ou nature, cherchez-vous à atteindre une clientèle variée? Je crée un thème particulier que je lance en fin d’année. J’aime me remettre en question, me renouveler, diversifier mes collections; c’est un challenge pour moi.

La ligne que j’appelle «Nature» est celle qui m’a distinguée à mes débuts. Elle est organique et libre de toute contrainte technique. Elle a un aspect brut, avec des imperfections voulues, exactement å l’opposé de la collection New York, par exemple, qui est géométrique, architecturale et qui suit des règles plus strictes. J’ai aussi d’autres collections (Jingle ou Serpentine) qui sont plus libres côté mouvement, moins rigides, avec des lignes pures, et plus organiques mais avec une finition et une technique de travail également différentes.

Pour les sets, qui sont des pièces plus haut de gamme, c’est une toute autre histoire. J’ai essayé de conserver cette liberté de création, en contournant les contraintes imposées pour des pièces aussi importantes, de façon à leur donner malgré tout un look plus original et moderne. Il est vrai que certains sets sont parfois un peu plus sages mais il y en a aussi de très modernes. Je travaille très intuitivement. Parfois je m’inspire de pierres de couleurs ou des diamants que je choisis avec soin et d’autres fois, il suffit d’une forme, d’un détail, un fini qui différencie mes parures des bijoux que l’on nomme «classiques».

Nature collection

Bague de la collection Nature. © Randa Tabbah

Vers quels bijoux se tourne la femme libanaise? Bijoux sertis avec des pierres ou lignes simples et minimalistes?Après avoir longtemps préféré les bijoux traditionnels, type héritage de famille, chargés de pierres précieuses, la femme libanaise se tourne actuellement vers les bijoux plus simples, minimalistes, qui accompagnent mieux  son activité journalière. Elle aime les pièces très fines, faciles à porter au quotidien mais qui la distinguent tout autant que les «statement pieces», plus importantes en volume, qui confirment sa différence. Le bijou est finalement le reflet de la personnalité de chacun.

De fil en aiguille 2

Collier de la Collection de Fil en Aiguille. © Randa Tabbah

Comment avez-vous eu l’idée de créer une ligne originale que vous avez appelée: Somewhere in Beirut. A-t-elle eu du succès? Chacun de nous a le souvenir d’un endroit qui l’a marqué. Chacun a une histoire à raconter, une école où il a passé les plus belles années de son enfance, une inoubliable rencontre avec un être cher…C’est une collection que j’ai développée avec ma fille Sibylle qui a une formation d’architecte d’intérieur et de Designer. Nous avons tout simplement permis d’immortaliser un espace, un circuit personnel témoin d’une belle histoire…

La collection a eu beaucoup de succès parce qu’elle est personnelle et que finalement, seul celui qui la porte en connaît l’histoire! Les gens sont très sensibles aux cadeaux qui racontent leur histoire…

Somewhere in beirut collection

Bracelet de la collection Somewhere in Beirut. © Randa Tabbah

A côté de vos bijoux pour femmes, vous avez créé une collection pour hommes. Quel rapport les hommes libanais entretiennent-ils avec les bijoux? La nouvelle génération et je dirai l’homme libanais en particulier suit la mode de très près et trouve dans le bijou la touche additionnelle indispensable à son look. Il cherche le bijou personnel qui confirme son style et reflète sa personnalité…Propos recueillis par Rita Saadé