Ladan Vahdat & Tania Shayan

Prestige N 287-288, Déc. 2017-Jan. 2018

 

Faisons la connaissance du duo mère-fille, créatrices de Shay Jewelry

L’histoire a commencé avec une lycéenne qui désirait un bijou dont personne n’avait d’équivalent…mais que sitôt tout le monde convoitait…Ainsi est née Shay Jewelry! Créée en 2002 par Tania Shayan et sa mère Ladan Vahdat, la marque de joaillerie présente des bijoux superposables qu’on peut mélanger pour avoir des pièces portables à des brunchs, ou à des soirées…Shay Jewelry est exclusivement vendue à la boutique Joanna Dahdah à Achrafieh.

 

Tania Shayan et Ladan Vahdat.

 

Comment a commencé l’aventure Shay Jewelry? Tania Shayan: quand j’étais au Lycée à l’âge de 15 ans, j’ai dessiné un bracelet, et demandé à un bijoutier de le réaliser. C’était le bracelet Link, qui fait partie de nos produits phares. Il a connu un tel succès…A partir de ce moment, ma mère a suggéré la commercialisation de ce bracelet. Nous avons visité quelques boutiques qui ont acheté notre échantillon et l’ont commandé en différentes couleurs…Ainsi a commencé l’histoire de Shay Jewelry.

Quels sont les avantages et les inconvénients de travailler avec sa mère? Tania Shayan: Je suis chanceuse d’avoir une bonne maman. Les avantages sont  plus nombreux que les inconvénients car nous nous faisons confiance inconditionnellement. Nous avons les mêmes goûts, la même esthétique, le même style et ça marche dans notre processus de création. Le plus important est que nous nous entendons bien ensemble.

Qui est la créatrice, et qui est la gérante? Ladan Vahdat: Tania gère le côté business et nous faisons la création ensemble. Nous nous réveillons au milieu de la nuit, nous imaginons le modèle, nous faisons les dessins et nous les dévoilons l’une à l’autre. Nous ne créons pas par saison, mais lorsque les idées traversent notre tête, nous commençons à les dessiner pour les réaliser. Nous transcendons la mode.

Comment la dynamique mère-fille influence-t-elle le processus créatif? Tania Shayan: Notre ligne rencontre beaucoup de succès, car elle convient à tout type de personne, de la femme la plus branchée à la plus classique. Nos créations ne sont pas destinées à une catégorie déterminée ou une tranche d’âge. Je peux porter nos bijoux comme ma mère et ses copines le feraient tout en restant à la mode. Nous pouvons toutes les deux porter les mêmes pièces et ça réussit!

Comment décririez-vous le style de Shay Jewelry? Tania Shayan: Les pièces Shay Jewelry sont des créations cool que l’on peut porter à n’importe quel moment, durant une journée relax ou à l’occasion d’une soirée… La principale philosophie de Shay Jewelry est de pouvoir empiler des pièces multiples. C’est simple, mais qui dégage un style puissant.

Voulez-vous nous dire que vous prenez le classique et vous lui ajoutez un petit twist? Tania Shayan: Notre joaillerie est versatile. Certaines clientes portent la plupart de nos pièces à toutes les occasions et d’autres portent nos bijoux sur les tapis rouges, aux Oscars, et aux Grammy Awards…

Présentez-nous les différentes collections de Shay Jewelry… Tania Shayan: La collection The Essentials est notre ligne principale de pièces contemporaines, composée de bracelets et chaînes, d’anneaux empilés, de bagues pinky et de colliers. Nous avons aussi la collection Heritage, inspirée et composée de joyaux ayant appartenu à des royautés, de pièces victoriennes qui ont probablement fait partie d’une couronne, mais que nous insérons dans un collier ou des boucles d’oreilles. Cela comprend aussi une broche que nous transformons en y ajoutant des chaînes, pour la faire paraître plus cool.

Avec le collier, la bague pinky est votre pièce de signature, inspirée de la joaillerie masculine…Tania Shayan: en quelque sorte…Mais nous avons ajouté des diamants, baguettes pour la rendre un peu plus féminine.

 

 

1- Collier Link Mini Pavé, diamants 3,5ct or rose 18ct. © Shay Jewelry

2-Bague Pinky en or rose 18ct, diamants 1,7ct de la collection Essential. © Shay Jewelry

3-Bracelet Link en or rose 18ct, diamants 7,5ct de la collection Essential. © Shay Jewelry

 

Qu’est-ce qui distingue Shay d’autres marques de joaillerie? Tania Shayan: La qualité! Chez nous, tout est fait main. La manière dont nos diamants sont sertis est très particulière, nous ne produisons pas de pièce que nous n’aimons pas. Tout doit être fait à la perfection et très facile à porter. Nous sommes les premiers à réaliser des colliers flexibles, confortables, qui s’ajustent au cou de la femme, alors que nos concurrents les créent raides et difficiles à porter…Notre esthétique et notre style sont nouveaux et modernes, d’inspiration vintage. Ma mère avait l’habitude de collectionner des bijoux antiques d’inspiration victorienne et Art Déco. Toute cette culture est inhérente à nous qui produisons nos bijoux, c’est moderne avec une ambiance victorienne et Art Déco…

A votre avis, qu’est-ce qui manque dans le monde de la joaillerie aujourd’hui? Tania Shayan: Il y a aussi bien des bijoux à prix abordables, faits sur mesure, portés par certaines personnes, comme il y a des bijoux haut de gamme tels Van Cleef ou Cartier. A nos débuts, il n’y avait pas de catégorie au milieu, entre le très haut de gamme et les pièces sur mesure. Nos bijoux sont haut de gamme tout en étant à la mode, et très tendance.

Pensez-vous que vos pièces peuvent être transmises d’une génération à une autre? Ladan Vahdat: Absolument, je peux tout à fait imaginer ma petite-fille portant nos bijoux… Nos pièces sont transmissibles d’une génération à l’autre.

Shay Jewelry est vendue à Beyrouth à la boutique Joanna Dahdah… Tania Shayan: Lorsque vous allez dans une boutique pour acheter des bijoux, il est important d’avoir affaire à une personne professionnelle dans le domaine pour répondre aux questions que vous posez sur la qualité, le style et l’origine de la pièce. Les femmes achètent plus facilement quand elles font confiance au vendeur.

Quel est votre choix de joaillerie? Tania Shayan: Le bracelet Link, j’empile habituellement quelques-uns. Ladan Vahdat: Le bracelet Bangle avec les diamants baguette et la bague pinky.

 

Shay Jewelry ou l’art de l’empilement.

 

Quel était votre premier bijou? Ladan Vahdat: J’avais un diamant lune antique que je collectionnais et que nous continuons aussi à produire pour Shay. Tania Shayan: Un collier Art Déco que ma mère m’avait offert en platine.

Que devrait rechercher une femme en achetant des bijoux? Tania Shayan: Il faut qu’elle soit sûre de faire une affaire, de la qualité et de la beauté des diamants et du bijou…Mais le plus important est qu’elle aime la pièce. Nous achetons une création joaillière que nous allons porter pour se faire plaisir et non pas pour le mettre au coffre. Propos recueillis par Maria Nadim