Arlette Mabardi

Prestige N° 236, Mars 2013

  

Arlette Mabardi Bailli Délégué Et Membre du Conseil Magistral de la Chaîne des Rôtisseurs à Paris

Symbole d’une culture majeure du plaisir et de l’amitié autour d’une bonne table à travers le monde entier, l’Association mondiale de la gastronomie ou la Chaîne des Rôtisseurs regroupe aujourd’hui quelque 25000 membres dans plus de 60 pays. Puisant ses racines plus de sept fois centennales dans la France du roi Louis IX, la Chaîne se consacre à la promotion de la bonne chère et à la défense des plaisirs de la table, en créant des liens de convivialité, dans des voyages à thèmes effectués autour de la planète en compagnie des plus grands chefs, membres de l’association. Pour faire davantage connaissance avec la Chaîne des Rôtisseurs, nous avons rencontré Arlette Mabardi, Bailli Délégué et Membre du Conseil Magistral à Paris.

Paris avrc Rana juin 2007 (234)

© Archives Arlette Mabardi

L’Ecusson, emblème de la Chaîne des Rôtisseurs.

 

Pouvez-vous nous présenter la Chaîne des Rôtisseurs? La Chaîne des Rôtisseurs est une association gastronomique mondiale dont le lieu de naissance et le siège sont à Paris. Fondée en 1248 par Saint Louis, roi de France, elle tombe dans l’oubli pendant la Révolution française, pour renaître en 1950, avec le Dr Auguste Bécart, les journalistes Jean Valby et Curnonsky, et les chefs Louis Giraudon et Marcel Dorin. Aujourd’hui, forte de plus de 25000 membres, elle est implantée dans plus de 60 pays. Elle a pour objectif la promotion de la bonne chère et la défense de la convivialité à travers les continents, et réunit des membres du monde entier passionnés de grandes valeurs de qualité, de promotion des arts culinaires et des plaisirs de la table, dans un esprit de fraternité et d’amitié. Se basant toujours sur les traditions et pratiques de l’ancienne confrérie française, la Chaîne s’adapte néanmoins à un contexte international et contemporain. La grande diversité et la présence géographique de la Chaîne dans le monde entier prouvent que chaque Bailliage constitue un maillon essentiel de cette vaste communauté internationale et dynamique. Raison pour laquelle nous devons rester de fidèles ambassadeurs du bon goût et des défenseurs inconditionnels de la gastronomie authentique.

Arlette Mabardi, Yam Attalla et SS Albert de Monaco

© Archives Arlette Mabardi

Monaco: Arlette Mabardi, le président de la Chaîne des Rôtisseurs Me Yam Atallah et SS Albert de Monaco.
  

Les pays membres de la Chaîne des Rôtisseurs

L’Association mondiale de la gastronomie ou la Chaîne des Rôtisseurs dont le lieu de naissance et le siège sont à Paris, est aujourd’hui présente dans plus de soixante pays répartis sur les cinq continents de la planète. Cette grande diversité et présence géographique internationale est organisée par Bailliages nationaux représentant les pays. Ainsi, à titre d’exemples, la Chaîne est présente en Australie, en Russie, aux Etats-Unis, au Canada, en Amérique latine, au Venezuela, en Europe, en Asie, au Japon, en Chine, en Inde, en Malaisie et en Indonésie, au Liban, en Turquie et dans les pays du Golfe, à Dubai, jusqu’en Ouganda, en Afrique. Chaque Bailliage forme un maillon essentiel de cette Chaîne internationale qui promeut les arts culinaires dans un esprit de fraternité et de Convivialité

Comment est-elle organisée? La Chaîne des Rôtisseurs est organisée à l’international par Bailliages nationaux, provinciaux et locaux. Les Bailliages nationaux représentent en général des pays, les Bailliages provinciaux des régions et les Bailliages locaux des villes dans les pays en question. Les Bailliages sont gérés par un président qui est le Bailli Délégué, avec l’aide d’un Conseil. La Chaîne s’agrandit et se développe à travers la formation de nouveaux Bailliages. L’emblème de la Chaîne est constitué de différents symboles. Le blason historique, l’Ecusson, qui est l’emblème des Rôtisseurs, est représenté par deux broches et quatre lardoires, entourés de fleurs de lys. Ceci est un rappel de la royauté française. Il est ceint de deux chaînes, une petite qui représente l’ensemble des membres professionnels, et la grande qui représente tous les autres confrères amateurs de l’association. Y figurent aussi le nouveau nom de l’association et les deux dates de sa fondation.

167123

© Archives Arlette Mabardi

Venise: Intronisation au Palais Scuola Grande di San Rocca.                                             Beyrouth: Intronisation au S.T.A.Y.    
           110
 

© Archives Arlette Mabardi

Cérémonie d’Intronisation 
  

Les avantages réservés aux membres de la Chaîne des Rôtisseurs

  • L’entrée au sein de la confrérie comptant près de 25000 membres et où plus de 70 nationalités sont représentées, a lieu sur invitation. La carte de membre présente de nombreux avantages.
  • Avec leur carte reconnue internationalement, les membres appartiennent désormais à une communauté internationale. Ils peuvent participer toute l’année aux manifestations organisées dans le monde entier.
  • Possibilité de rencontrer des gens partageant un intérêt et une passion en commun pour la bonne cuisine. Accueil privilégié de la part des membres professionnels de la Chaine dans leurs établissements.
  • Possibilité de contacter des membres à l’étranger annonçant sa venue.
  • Les dîners à thèmes et les lieux varient, les événements formels ont lieu dans des restaurants, hôtels, clubs privés, ou dans des bâtiments historiques prestigieux. Les membres professionnels tels que des chefs ou directeurs d’hôtels ou de restaurants ont l’occasion de prouver leur talent culinaire, leur créativité et leurs services exceptionnels à un public averti et avisé.
  • Les membres qui ont un intérêt particulier aux vins spiritueux, liqueurs et cocktails peuvent adhérer à l’Ordre Mondial des Gourmets Dégustateurs, qui connaît de plus en plus de succès.
  • Le statut de membre est transférable dans le monde entier en cas de déménagement, et donne droit à un abonnement gracieux au magazine de la Chaine, à l’accès de son réseau social et à la réception de mails électroniques.
  • L’ancienneté est reconnue par la chaine par la remise de grades et de récompenses. 

IMG_0964

© Archives Arlette Mabardi

Paolo Wicht, Chancelier de Suisse, Dr Makram Abi Fadel et Elie Skaff

 

Quels sont les objectifs de la Chaîne des Rôtisseurs?En fait, l’objectif est triple. La Chaîne vise tout d’abord à rassembler des membres professionnels mais aussi des amateurs de plus de 60 pays membres pour célébrer leur passion pour la cuisine et les vins fins. Ensuite, elle tend à encourager et promouvoir de jeunes chefs et sommeliers du monde entier, grâce aux concours nationaux et internationaux qu’elle organise, pour qu’ils développent leurs compétences et leur savoir-faire. Et enfin, elle vise à apporter une assistance alimentaire internationale à ceux qui en ont besoin.

Vous avez fondé la Chaîne des Rôtisseurs au Liban, racontez-nous comment… En Egypte où nous habitions, mon mari Edgard et moi, j’étais déjà membre de la Chaîne des Rôtisseurs. A mon retour à Beyrouth, j’ai pris l’initiative de fonder le Bailliage du Liban, en novembre 1994. A notre premier dîner d’intronisation, vingt-cinq membres se sont joints à la Chaîne. Puis nous sommes passés à quatre-vingt-seize en 2003. Et dernièrement, le 7 juillet 2012, a eu lieu le dernier dîner d’intronisation au restaurant S.T.A.Y. à Beyrouth, avec un menu de dégustation préparé par le chef français Yannick Alléno, en présence du Chancelier du Bailliage National de Suisse  venu spécialement pour l’occasion.

Comment se déroule l’intronisation de nouveaux membres? Les nouveaux membres sont intronisés au sein de la Chaîne, au cours d’événements de gala baptisés «Grand Chapitre».Ces manifestations sociales et culturelles durent trois jours à cette occasion. Lors de ces événements, les membres portent en général des rubans qui indiquent leur statut au sein de la Chaîne. Les rubans signalent aussi s’ils sont membres professionnels ou amateurs. Je rappelle que les insignes sont les mêmes dans tous les Bailliages du monde. Lors de l’intronisation, un serment d’honneur, de fraternité et de respect à l’égard de tous les membres de la Chaîne des Rôtisseurs, est prononcé par chaque nouvel adhérent.

Propos recueillis par Mireille Bridi Bouabjian

DSCN0009

© Archives Arlette Mabardi

Monaco: Arlette Mabardi et Angela Honein d’Egypte dans les rues de Monaco, sous le drapeau de la Chaîne des Rôtisseurs.

Bordeaux bailli de France devant Cedre Libanais

© Archives Arlette Mabardi

Bordeaux: Arlette Mabardi Bailli du Liban et Michel Cottray Bailli de France, dans le jardin du château Pape Clément, devant le cèdre du Liban.

Les 7 commandements de l’Art de la table à la Chaîne des Rotisseurs

-Il ne faut jamais mélanger vin et eau

– L’eau doit être servie à part

– L’eau désaltère et le vin se déguste

– Il n’est pas conseillé de laisser le sel et le poivre sur la table

– Il est interdit de fumer à table jusqu’à ce que le café soit servi

– Les téléphones portables doivent être éteints pendant les repas

– Les discours ne doivent pas être prononcés pendant le repas.