La Fondation Mondiale Orthodoxe d’Antioche

 

 

 

Le professeur Ghassan Skaf, chef du département de neurochirurgie à l’hôpital de l’Université Américaine de Beyrouth, était le conférencier invité à la réunion historique organisée par la fondation Aita, à Charleston dans la Virginie de l’Ouest et présidée par le Révérend Joseph Primate de l’archidiocèse orthodoxe d’Antioche d’Amérique du Nord. C’est devant une assemblée de plus de 500 personnes, venues des différentes villes des Etats-Unis et du Canada, que le professeur Skaf a annoncé la décision prise par le patriarche Jean X, d’entamer le processus d’établissement de «La Fondation mondiale orthodoxe d’Antioche».

Le professeur Skaf a entamé son allocution en exprimant sa gratitude profonde envers les Etats-Unis qui lui ont donné l’opportunité de devenir un neurochirurgien. Il a notamment souligné que nos vies, à l’instar des branches d’un arbre, vont dans différentes directions, mais nos racines gardent leur ancrage profond et demeurent les mêmes. Professeur Skaf a ajouté, il a été dit une fois que «l’Est et L’Ouest ne sont pas faits pour se rencontrer», mais l’intégration des talents et de l’expérience missionnaire et administrative développée de l’archidiocèse nord-américain avec l’héritage monastique et spirituel de l’Est peut produire des merveilles.

Professeur Skaf a conclu que cette réunion constitue un pas important dans le développement de l’initiative de la diaspora libanaise, à travers la création d’une fondation qui épouse nos espoirs, nos objectifs et aspirations.