Cynthia Raffoul: Créatrice de bijoux

Untitled-1

Intérieur de la boutique Cynthia Raffoul. © Cynthia Raffoul

Vos modèles sont originaux et diversifiés, quelle est votre source d’inspiration?

Ma source d’inspiration c’est la Vie; la vie qui nous entoure, surtout la nature, son fonctionnement et aussi mes clients, juste avec un mot, une idée se développe puis d’une idée se crée un bijou.

Portrait HR

Cynthia Raffoul. © Cynthia Raffoul

Quelles catégories de clientes achètent les designs Cynthia Raffoul?

Ce ne sont pas seulement des clientes mais aussi des clients, les hommes aussi achètent des bijoux.  Ils viennent chez moi, car comme moi ils aiment les histoires, ils aiment le fait qu’ils n’achètent pas juste un bijou mais un bijou avec une idée, une histoire derrière, au final un bijou différent.

A mon avis, ils sont un peu comme moi ils aiment la finesse, la subtilité et ne suivent pas systématiquement la mode mais leur cœur.

Vous faites du sur-mesure, comment gérez-vous la relation avec les clientes orientales qui ont des goûts sophistiqués et aiment se distinguer?

A la base le sur-mesure est d’avoir et de porter des pièces uniques, que personne n’a et donc d’être différent des autres. Le sur-mesure est le summum de la joaillerie, la pièce que vous allez porter est réellement la prolongation de votre personne. Tout le monde en général aime le fait d’avoir un bijou qui n’est crée que pour soi.

Le sur-mesure est un vrai challenge pour moi, et j’aime ça. Le secret est le même, que la cliente ou le client soit orientaux ou d’une autre nationalité, c’est écouter et regarder.

J’aime écouter leurs histoires, leurs rêves tout en prenant en compte leur physique, car il ne faut jamais oublier que nous créons des pièces qui se portent, avec lesquelles nous vivons et il faut qu’elles aillent avec notre couleur de peau, de cheveux, des yeux et nos traits. En ayant pris en compte tous ces points, là je peux créer la pièce qui leur permettra de se distinguer des autres.

TIGE ALL 1 landscapeTIGE ALL 2 landscape

 

Collection tige. © Cynthia Raffoul

Comment faites-vous face à la compétition très dure dans le domaine?

Il est vrai que je ne suis pas descendante d’une famille de bijoutiers, il faut avoir de l’endurance, le souffle très long et croire en soi & en ce que l’on fait. Il est bien vrai qu’au Liban, les gens ont l’habitude d’avoir leur bijoutier de famille, et que ce cercle est très petit et fermé… mais bon malgré tout il y en aura toujours qui aimeront changer et découvrir un nouveau monde. A mon avis il y a de la place pour tout le monde et pour tous les goûts…

PYRAMIDE 2 RANGS RING portee HRECLIPSE bo violet HR

Bague pyramide deux doigts. © Cynthia Raffoul                                               Eclipse violet. © Cynthia Raffoul

Pensez-vous implanter votre marque à l’Etranger à l’instar d’autres joailliers?

Oui bien sûr j’y travaille constamment. Actuellement afin que mes clients étrangers puissent facilement s’offrir des pièces de chez moi ou faire partager mon travail a leurs contacts, j’ai ouvert il y a un an ma boutique en ligne : www.cynthiaraffoul.com et je travaille sur de nouveaux points de vente dans les pays arabes, européens et asiatiques.

Il est vrai que le Liban est petit de par sa taille et ne nous suffit pas à lui tout seul pour nous développer mais en même temps, il est grand de par son importante diaspora qui nous permet de nous faire connaître à l’Etranger.

De plus, c’est une fierté de pouvoir vendre a l’Etranger, cela met à l’honneur nos artisans joailliers, dont nous pouvons être très fiers, qui depuis plusieurs siècles exécutent un travail d’excellence et qui constamment sont en quête du meilleur.